Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron recadre un édutiant qui l'appelle "Manu"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inondations en Côte d'Ivoire, au moins 18 morts à Abidjan

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : l'Europe à l'épreuve

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen va mieux"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Le parlement européen est dans une démarche d'agression, tous nos droits ont été violés"

En savoir plus

FOCUS

VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ingrid Chauvin et Jimmy Jean-Louis, stars du petit écran

En savoir plus

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

Sports

Opération réconciliation égypto-algérienne à Tizi-Ouzou

Vidéo par Kamel ZAIT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/08/2010

À l'occasion du match entre le JS Kabylie et le club al-Ahly du Caire qui se jouera dimanche à Tizi-Ouzou, l’Algérie et l’Égypte veulent normaliser leurs relations diplomatiques mises à mal par les incidents de novembre 2009.

Sur un plan sportif, le choc de dimanche soir entre le JS Kabylie et le club al-Ahly du Caire, à l’occasion de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions africaine, est assurément l’un des matchs les plus alléchants depuis le début de la compétition.

En cas de victoire au Stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, le club phare de la Kabylie pourrait prendre une option presque définitive sur les qualifications en demi-finale de la plus prestigieuse compétition de clubs africaine. Côté égyptien, après des débuts poussifs, une victoire pourrait complètement relancer al-Ahly dans la course au dernier carré.

Mais malgré l’enjeu sportif, les nombreux médias étrangers qui se rendront à Tizi-Ouzou dimanche auront surtout des considérations politiques alors que les tensions sont vives entre l’Algérie et l’Egypte. Depuis la confrontation entre les équipes nationales des deux pays en novembre 2009 lors des qualifications pour le Mondial-2010 (2-0 pour l’Egypte), les relations entre Alger et Le Caire se sont progressivement dégradées. En novembre dernier, dans la capitale égyptienne, le bus des Fennecs algériens avait été pris à partie par des supporters égyptiens, et plusieurs joueurs avaient été blessés. Un dérapage que veulent éviter à tout prix les autorités algériennes.

Agents de l'ordre et écrans géants

En prévision du match, les services de sécurité algériens n’ont pas lésiné sur les moyens. Un millier de policiers ont été mobilisés, jeudi, pour assurer la sécurité sur le trajet du bus égyptien entre l’aéroport international d’Alger et la ville de Tizi-Ouzou, éloignés d’une centaine de kilomètres.

La sécurité du stade et de ses environs a également été considérablement renforcée. Au total, 1 500 agents de l’ordre seront chargés de prévenir les débordements dans les tribunes et aux abords de l’enceinte.

Sur place, les autorités sportives ont également mis en place un dispositif de vente des billets étalé sur trois jours afin d’éviter toute bousculade entre supporters dans les heures précédant la rencontre, qui devrait se jouer à guichets fermés. Et pour éviter tout mouvement de foule parmi les mécontents qui n’auront pas la possibilité de se procurer de billets, la ville étudie actuellement l’idée d’installer des écrans géants.

Déclarations d'apaisement

"Ce match JSK-al-Ahly sera celui de la fraternité", a déclaré l’ambassadeur d’Egypte en Algérie, Abdelaziz Seïf Enasr, présent à l’aéroport international d’Alger pour accueillir sa délégation jeudi. Depuis quelques semaines, les déclarations d’apaisement se sont en effet multipliées des deux côtés. Deux jours plus tôt, Khaled Mortaga, l’un des membres de la direction du al-Ahly, avait affirmé n’avoir "formulé aucune demande" d’un dispositif de sécurité particulier, rappelant sa "confiance totale en [ses] amis algériens pour réserver un bon accueil et un bon séjour [aux joueurs égyptiens]".

Une confiance dont la délégation d’accueil algérienne semble s’être montrée digne, jeudi, à l’aéroport. De l’aveu même des représentants du club égyptien, le "chaleureux" dispositif mis en place pour célébrer leur arrivée a été "très bien apprécié".

Première publication : 13/08/2010

COMMENTAIRE(S)