Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 13/08/2010

"Halal", les dessous d’un business

En France, avec 5 millions de consommateurs potentiels, le marché du halal est en plein essor. Si l’agro-alimentaire et la grande distribution s’y intéressent de près, aucune réglementation réelle n’encadre cette certification religieuse. Nos reporters ont enquêté sur ce marché où les appétits commerciaux ne composent pas toujours avec les impératifs religieux.

Halal... Qu’est-ce qui se cache derrière ce mot ? Est-ce religieux ou commercial ? Le marché du Halal prend de l’ampleur, se développe de manière spectaculaire. Mais ce label est incontrôlable pour le moment. Rien ne le protège contre les appétits de ceux qui y voient un moyen de s’enrichir rapidement et qui ne s’encombrent pas de scrupules.

Au-delà du caractère rituel du Halal, c’est la compréhension de ce nouveau mode de consommation qui a conduit France 24 à enquêter sur ce marché de quelques milliards d’euros. Les consommateurs musulmans deviennent de plus en plus exigeants. Ce n’est plus seulement une question de religion, mais aussi de produits haut de gamme et de services de qualité.

L’industrie agro-alimentaire s’y intéresse. Rien d’étonnant, c’est le business ! La concurrence est réelle. Elle pourrait organiser le marché et le conduire vers une meilleure définition du Halal. Les grands groupes s’imposent des cahiers de charge rigoureux. Un nouveau métier est apparu : contrôleur rituel. Il est la pierre angulaire du Halal. Il est surprenant d’entendre un boucher dire qu’il ignore l’origine de ses étiquettes Halal... Sans contrôle, pas de Halal. Un contrôle indépendant des industriels, évidemment.

Par Alexandra RENARD , Adel GASTEL

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/06/2016 Première Guerre mondiale

Grande Guerre : quand le nord de la France vivait à l'heure allemande

Pendant la Grande Guerre, 13 départements français ont subi l’occupation allemande. Quatre ans durant lesquels deux millions de Français ont vécu une cohabitation forcée avec les...

En savoir plus

17/06/2016 États-Unis

États-Unis : quand les États du Sud partent en croisade contre Washington

Pour préserver une liberté religieuse qu’ils considèrent menacée, certains États du sud des États-Unis ont adopté un nouvel arsenal législatif. À l'instar du Mississipi, qui...

En savoir plus

09/06/2016 Iran

Vidéo : chroniques iraniennes, un an après l'accord sur le nucléaire

Juillet 2015. L'accord sur le nucléaire iranien a ouvert un nouveau chapitre dans l'histoire des relations entre Téhéran et le reste du monde, notamment avec l'Occident. Une ...

En savoir plus

03/06/2016 Cinéma africain

Nollywood, l'eldorado du cinéma au Nigeria

Le Nigeria peut se targuer de détenir la deuxième industrie cinématographique au monde. Son influence culturelle s'est largement étendue en dehors des frontières de l'Afrique....

En savoir plus

26/05/2016 Ukraine

Ukraine : à la recherche des disparus du Donbass

Depuis deux ans, l’Ukraine est divisée. Malgré l'instauration de plusieurs trêves, les affrontements se poursuivent dans les régions séparatistes de l'Est entre rebelles...

En savoir plus