Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Puppa Lek Sen, héritier du reggae africain

En savoir plus

FOCUS

Proche-Orient : l’essor du tourisme politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tensions entre Grecs et réfugiés sur l’île de Chios

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le plan pour l'islam de France

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : Yellen promet une hausse progressive des taux, les marchés réagissent

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 13/08/2010

"Halal", les dessous d’un business

En France, avec 5 millions de consommateurs potentiels, le marché du halal est en plein essor. Si l’agro-alimentaire et la grande distribution s’y intéressent de près, aucune réglementation réelle n’encadre cette certification religieuse. Nos reporters ont enquêté sur ce marché où les appétits commerciaux ne composent pas toujours avec les impératifs religieux.

Halal... Qu’est-ce qui se cache derrière ce mot ? Est-ce religieux ou commercial ? Le marché du Halal prend de l’ampleur, se développe de manière spectaculaire. Mais ce label est incontrôlable pour le moment. Rien ne le protège contre les appétits de ceux qui y voient un moyen de s’enrichir rapidement et qui ne s’encombrent pas de scrupules.

Au-delà du caractère rituel du Halal, c’est la compréhension de ce nouveau mode de consommation qui a conduit France 24 à enquêter sur ce marché de quelques milliards d’euros. Les consommateurs musulmans deviennent de plus en plus exigeants. Ce n’est plus seulement une question de religion, mais aussi de produits haut de gamme et de services de qualité.

L’industrie agro-alimentaire s’y intéresse. Rien d’étonnant, c’est le business ! La concurrence est réelle. Elle pourrait organiser le marché et le conduire vers une meilleure définition du Halal. Les grands groupes s’imposent des cahiers de charge rigoureux. Un nouveau métier est apparu : contrôleur rituel. Il est la pierre angulaire du Halal. Il est surprenant d’entendre un boucher dire qu’il ignore l’origine de ses étiquettes Halal... Sans contrôle, pas de Halal. Un contrôle indépendant des industriels, évidemment.

Par Alexandra RENARD , Adel GASTEL

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/08/2016 RD Congo

RDC : massacres en toute impunité à Beni

Depuis plus d'un an et demi, les massacres de civils se succèdent dans la région de Beni, à l'est de la République démocratique du Congo, voisine de l'Ouganda. Régulièrement, la...

En savoir plus

18/08/2016 Afghanistan

Afghanistan : à Kunduz, dans l’ombre des Taliban

Il y a près d’un an, les Taliban se sont brièvement emparés de Kunduz, ville stratégique du nord-est de l’Afghanistan. Ils en ont été chassés quinze jours après leur arrivée,...

En savoir plus

29/07/2016 JO de Rio 2016

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

À Rio, parmi les nombreux sportifs venus du monde entier pour les Jeux olympiques, dix d'entre eux ont un profil particulier. Ce sont des réfugiés qui ont fui la guerre, la...

En savoir plus

23/06/2016 Première Guerre mondiale

Grande Guerre : quand le nord de la France vivait à l'heure allemande

Pendant la Grande Guerre, 13 départements français ont subi l’occupation allemande. Quatre ans durant lesquels deux millions de Français ont vécu une cohabitation forcée avec les...

En savoir plus

08/07/2016 Tchad

Vidéo : Le récit de la progressive mise au ban du Tchadien Hissène Habré

Hissène Habré, président du Tchad entre 1982 et 1990, a été condamné en mai 2016 à la prison à perpétuité pour "crimes contre l'humanité, torture, crimes de guerre et viols"....

En savoir plus