Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

Moyen-orient

Le musée d'art islamique du Caire rouvre ses portes après huit ans de rénovation

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/08/2010

Après huit ans de travaux, le musée d'art islamique du Caire a rouvert ses portes, samedi, en présence du président égyptien Hosni Moubarak et de nombreuses personnalités.

AFP - Le Musée d'art islamique du Caire, le plus grand du monde, a été inauguré samedi après huit années de restauration, ont annoncé les autorités égyptiennes.

Le bâtiment rénové a été inauguré par le président égyptien Hosni Moubarak en compagnie de plusieurs de ses ministres, dont celui de la Culture Farouk Hosni, et le chef des antiquités égyptiennes Zahi Hawass.

Le public devra toutefois encore attendre début septembre pour avoir accès à l'édifice.

Quelque 2.500 pièces de grande valeur artistique ou historique, sélectionnées parmi un fonds de 100.000 objets, sont exposées dans 25 salles.

Le musée, situé dans le centre du Caire dans un bâtiment de 1903, avait été créé à l'origine pour protéger cette partie du riche patrimoine égyptien des pilleurs d'antiquités.

Sa restauration, entamée en 2003, vise à remettre à l'honneur la culture et l'histoire islamique égyptiennes, moins prisées que les antiquités pharaoniques par les millions de touristes qui visitent chaque année le pays.

Parmi les pièces les plus remarquables, une clé incrustée d'or de la Kaaba, l'édifice central de la grande mosquée de La Mecque, ou le plus ancien dinar islamique connu, datant de l'an 697.

Plusieurs manuscrits rares du Coran sont également exposés, ainsi que des tapis persans ou des céramiques ottomanes, de même que des instruments anciens d'astronomie, d'architecture ou de chimie.

Photo : Gérard Ducher / Wikipédia

Première publication : 14/08/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Obama soutient la construction d'une mosquée près du site de Ground Zero

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le mois de ramadan débute ce mercredi en France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)