Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

Moyen-orient

Le musée d'art islamique du Caire rouvre ses portes après huit ans de rénovation

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/08/2010

Après huit ans de travaux, le musée d'art islamique du Caire a rouvert ses portes, samedi, en présence du président égyptien Hosni Moubarak et de nombreuses personnalités.

AFP - Le Musée d'art islamique du Caire, le plus grand du monde, a été inauguré samedi après huit années de restauration, ont annoncé les autorités égyptiennes.

Le bâtiment rénové a été inauguré par le président égyptien Hosni Moubarak en compagnie de plusieurs de ses ministres, dont celui de la Culture Farouk Hosni, et le chef des antiquités égyptiennes Zahi Hawass.

Le public devra toutefois encore attendre début septembre pour avoir accès à l'édifice.

Quelque 2.500 pièces de grande valeur artistique ou historique, sélectionnées parmi un fonds de 100.000 objets, sont exposées dans 25 salles.

Le musée, situé dans le centre du Caire dans un bâtiment de 1903, avait été créé à l'origine pour protéger cette partie du riche patrimoine égyptien des pilleurs d'antiquités.

Sa restauration, entamée en 2003, vise à remettre à l'honneur la culture et l'histoire islamique égyptiennes, moins prisées que les antiquités pharaoniques par les millions de touristes qui visitent chaque année le pays.

Parmi les pièces les plus remarquables, une clé incrustée d'or de la Kaaba, l'édifice central de la grande mosquée de La Mecque, ou le plus ancien dinar islamique connu, datant de l'an 697.

Plusieurs manuscrits rares du Coran sont également exposés, ainsi que des tapis persans ou des céramiques ottomanes, de même que des instruments anciens d'astronomie, d'architecture ou de chimie.

Photo : Gérard Ducher / Wikipédia

Première publication : 14/08/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Obama soutient la construction d'une mosquée près du site de Ground Zero

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le mois de ramadan débute ce mercredi en France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)