Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Vivatech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"From Russia with luck"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Philip Roth, l'incomparable

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

France-Rwanda : vers un apaisement ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet "Tech For Good" : la "French Tech" a-t-elle le vent en poupe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Solo, a Star Wars story" : à l’origine du mythe

En savoir plus

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

Asie - pacifique

Un drone américain tue au moins 13 insurgés à la frontière afghane

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/08/2010

Plusieurs responsables locaux de sécurité ont affirmé qu'un missile, tiré par un drone américain, a frappé samedi un campement de rebelles dans un district tribal au nord-ouest du Pakistan, tuant au moins 13 insurgés.

AFP - Treize rebelles ont été tués et cinq blessés samedi par un missile tiré par un drone américain contre un camp d'insurgés dans un district tribal du nord-ouest du Pakistan, à la frontière afghane, ont annoncé des responsables locaux de la sécurité.

Un précédent bilan faisait état de quatre rebelles tués.

La cible visée se situe dans le village d'Essori, à vingt kilomètres à l'est de Miranshah, la principale ville du Waziristan du Nord, un district tribal considéré comme un bastion des talibans et des insurgés liés au réseau Al-Qaïda.

"Un missile tiré d'un drone américain a frappé un campement des rebelles dans le village, tuant au moins 13 insurgés, dont de nombreux étrangers", a déclaré à l'AFP un responsable local de la sécurité sous couvert de l'anonymat.

Il a ajouté que cinq insurgés avaient été blessés.

Le campement appartient à des membres des tribus locales et la frappe s'est produite pendant des prières récitées pendant le ramadan, a-t-il poursuivi.

Un autre responsable de la sécurité a confirmé le raid et le bilan des victimes, mais a précisé que les nationalités des personnes décédées n'étaient pas encore connues.

"On ignore encore si une personnalité était présente sur les lieux au moment de l'attaque", a-t-il ajouté.

Des insurgés ont bouclé le village et ont contraint les habitants à rester chez eux après le raid, a raconté un autre responsable de la sécurité.

L'armée américaine ne confirme jamais les attaques de drones. Mais les forces américaines déployées en Afghanistan et celles de la CIA (services de renseignement américains) qui opèrent dans ce pays sont les seules à utiliser des drones (avions sans pilote) dans la région.

Près d'un millier de personnes ont été tuées dans plus de 110 attaques de drones au Pakistan depuis août 2008, dont des chefs talibans. Ces attaques alimentent les sentiments anti-américains au sein de la population pakistanaise.

Washington considère la zone tribale frontalière de l'Afghanistan comme le quartier général d'Al-Qaïda et comme l'endroit le plus dangereux du monde.

Première publication : 14/08/2010

  • PAKISTAN

    Dix morts après l'attaque d'un bus dans le Balouchistan, au sud-ouest du pays

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Wikileaks publiera de nouveaux documents sur l'Afghanistan d'ici quelques semaines

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)