Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

De la Syrie à la Hongrie : une famille sur la route de l'exil

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Humour belge garanti dans "Le tout nouveau testament"

En savoir plus

FACE À FACE

Rentrée politique : les défis de François Hollande

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Bonus, primes, retraites chapeaux... des "cadeaux" empoisonnés ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Réforme de l’éducation : le gouvernement doit-il revoir sa copie ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : l'ex-rebelle Ntaganda maintient son innocence à la veille de son procès à la CPI

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"To be or not to be dans l'UE"

En savoir plus

Sports

L'Ecossais Murray bat l'Espagnol Nadal et s'envole en finale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/08/2010

La finale du Masters 1000 de Toronto opposera ce dimanche le Britannique Andy Murray au Suisse Roger Federer après l'éviction en demi-finale de Rafaël Nadal et Novak Djokovic.

AFP - L'Ecossais Andy Murray, N.4 mondial, s'est qualifié pour la finale du tournoi de Toronto, dont il est tenant du titre, en battant nettement l'Espagnol Rafael Nadal (N.1), sur le score de 6-3, 6-4.

Il joue dimanche en finale contre le Suisse Roger Federer (N.3) dans l'espoir de devenir le premier joueur depuis Andre Agassi en 1994 et 1995 à s'imposer deux fois de suite dans le tournoi canadien, qui a vu cette année les quatre premiers au classement ATP s'affronter dans le dernier carré.

Federer a disposé de Novak Djokovic (N.2) 6-1, 3-6, 7-5 en près de 2h 30 min et grâce à cette victoire chipera au Serbe la place de N.2 mondial dès la publication du prochain classement ATP, lundi.

La finale Federer-Murray sera une revanche de celle de l'Open d'Australie, qui est pour l'heure le seul titre gagné par Federer en 2010.

L'Ecossais présente la rare particularité de compter plus de victoires (6) que de défaites (5) face au Suisse, 16 fois vainqueur en grand Chelem.

Nadal et Lui et se retrouvaient pour la troisième fois cette saison après la victoire du Britannique en quarts de finale à l'Open d'Australie (sur abandon) et celle de l'Espagnol en demi-finales de Wimbledon.

La victoire de Murray, toujours sans titre cette saison, lui permet de refaire un peu son retard dans ses face-à-face contre Nadal, qui ne mène plus que 8-4.

Très solide, Murray a nettement dominé le match, Nadal ne paraissant jamais en mesure de lui contester la victoire. L'Ecossais a ainsi marqué 14 des 19 derniers points de la première manche.

En seconde manche, il perdait rapidement le break conquis à 1-1, mais prenait à nouveau le service de Nadal à 4-4. Il concluait sans trembler après une heure et 45 minutes de jeu.
 

Première publication : 15/08/2010

COMMENTAIRE(S)