Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le duo Pouyanné-Desmaret aux manettes de Total

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'EI : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak, mais à quel prix ?

En savoir plus

DÉBAT

Migrants illégaux : l'impasse à Calais, dans le nord de la France

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile mexicaine réclame la démission du président

En savoir plus

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux jardins d'idées

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ottawa, la fin de l'innocence"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les "étudiants attardés" du PS"

En savoir plus

Sports

Lyon et Bordeaux s'enfoncent dans la crise, le PSG solide

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/08/2010

À l'image de l'OM samedi, Lyon et Bordeaux ont trébuché dimanche face à Caen (3-2) et Toulouse (1-0), nouveau leader, lors de la 2e journée de Ligue 1. Revenu de Lille avec un point, le PSG est la seule grosse écurie à tirer son épingle du jeu.

AFP - Sale temps pour les gros du championnat: Lyon est tombé à Caen (3-2) tandis que Bordeaux s'est incliné dimanche contre Toulouse (2-1) dans un week-end déjà fatal à Marseille, qui a conjugué sa deuxième défaite à Valenciennes (3-2) avec une belle crise.

Et à qui profite cette 2e journée de L1 ? Toulouse, 1er, et Caen, 2e --séparés à la différence de but-- sont les leaders inattendus tandis que Bordeaux et Marseille sont tout en bas du tableau avec le promu Arles-Avignon.

Le Paris SG est le seul membre du "Big Four" à la française qui n'ait pas flanché ce week-end: les Parisiens, qui jouaient dimanche soir en clôture à Lille ont ramené un nul sans but (0-0). Mais la petite déception est là: le PSG n'est plus leader, comme à l'issue de la première journée.

Mais au moins le PSG est invaincu cette saison, alors que ses rivaux marseillais sont en plein marasme, sur et en dehors du terrain. Comme si le deuxième revers de la saison ne suffisait pas, le feuilleton Hatem Ben Arfa continue d'empoisonner l'air sur la Canebière.

Le joueur a franchi un pas de plus dans la guerre des tranchées avec son club. Dans des déclarations fracassantes à l'Equipe dimanche, Ben Arfa se dit prêt à tout pour partir à Newcastle, y compris mettre sa "carrière entre parenthèses". Le buteur des Bleus en Norvège (défaite 2-1) égratigne salement au passage son entraîneur Didier Deschamps et son président Jean-Claude Dassier. "Hatem a mon portable, qu'il m'appelle", a lancé M. Dassier sur Canal+ pour tenter de renouer le dialogue. Cela suffira-t-il ?

L'OM ne pourra faire l'économie de renforts. Problème: Le départ de Niang à Fenerbahçe a été officialisé et M. Dassier a laissé entendre sur RTL que la piste Fabiano était abandonnée, Séville voulant "rançonner" l'OM.

Lyon : défense décimée

Bordeaux, qui avait commencé l'exercice 2010-11 par une défaite, a enchaîné avec un nouveau revers dans le derby de la Garonne. L'ère Jean Tigana commence très mal. Mais au moins, les coulisses sont plus calmes qu'à Marseille. Pour l'heure, car Jean-Louis Triaud, président des Girondins, ne mâche pas ses mots: "On joue comme si on était très supérieurs à nos adversaires. Je crois que maintenant on doit plutôt jouer comme si on était très inférieurs".

Lyon, qui avait démarré sa saison avec un nul sans but, a vécu un match cauchemar à Caen, l'étonnant promu qui s'était offert le scalp de l'OM au Vélodrome pour la première journée. Il y avait 2-2 au bout de 23 minutes à Caen, sans doute le meilleur rapport qualité prix de la 2e journée ! L'OL a dû jouer sans Réveillère, exclu en fin de première mi-temps, et a perdu Cris puis Bastos sur blessures en deuxième.

Caen, un des plus petits budgets de la L1 (32 millions d'euros), que personne n'avait vraiment pris au sérieux, va-t-il connaître un début de saison similaire à celui de Montpellier la saison passée ?

Arles-Avignon, le plus petit budget (18 millions), connaît lui des débuts plus délicats avec une deuxième défaite contre Lens (1-0).

Saint-Etienne a réagi après sa défaite lors de la première journée avec un succès contre Sochaux (3-2). Il faut noter que les deux équipes qui étrennaient leur pelouse synthétique à domicile, Lorient et Nancy, ont perdu, respectivement contre Nice (2-1) et contre Rennes (3-0). Auxerre n'a pas vraiment bien préparé son périple à Saint-Pétersbourg en Ligue des champions mardi avec un nul à Brest (1-1).

Enfin la LFP a connu son premier report de match, avec Monaco-Montpellier remis à mardi (19h00) pour cause d'intempéries.

Première publication : 15/08/2010

  • LIGUE 1

    L'OM humilié à Valenciennes, Rennes écrase Nancy

    En savoir plus

  • FRANCE

    Démonstration de force au Parc des Princes : près de 250 interpellations

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    Caen s'offre le champion marseillais, le PSG premier leader

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)