Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Dialogue en RDC : l'Eglise catholique veut un consensus sur les élections

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : Abu Azrael, "le Rambo d’Irak"

En savoir plus

TECH 24

"One Heart One Tree" : l'œuvre tech et arty à découvrir sur Kickstarter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cheikh Lô, la voix d'or du Sénégal

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : faut-il taxer les centrales à charbon les plus polluantes ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des champions : le choc FC Barcelone - Juventus

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Irak - Syrie : un sommet international pour lutter contre l'organisation EI

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Malaysia Airlines veut faire peau neuve

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Assad, Moscou, le divorce ?"

En savoir plus

Asie - pacifique

La Banque mondiale s'engage à verser 900 millions de dollars au Pakistan

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/08/2010

L'institution financière va consacrer 900 millions de dollars au Pakistan, théâtre de graves inondations qui ont touché plus de 14 millions de personnes. Selon l'ONU, 3,5 millions d'enfants risquent de contracter des maladies liées à l'eau.

AFP - La Banque mondiale a annoncé lundi qu'elle s'engageait à allouer 900 millions de dollars au Pakistan pour l'aider après des inondations qui ont touché plus de 14 millions de personnes selon ses estimations.


"Le gouvernement du Pakistan a demandé environ 900 millions de dollars de soutien financier de la Banque mondiale, que nous nous sommes engagés à fournir", a indiqué l'institution multilatérale dans un communiqué.

FOCUS : L'ONU peine à trouver des fonds



"Le financement proviendra du fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres (Association internationale de développement) grâce à la réaffectation de projets actuellement programmés ou à la réallocation de fonds non déboursés venant de projets en cours", a-t-elle ajouté.

La Banque n'a pas précisé ni d'échéancier pour le versement de cette somme, ni si elle travaillait à de nouveaux financements, ni ce que deviendraient les projets perdant leurs financements.

Elle a estimé que le coût supporté par le pays serait "immense".

"Des renseignements préliminaires indiquent que les dégâts directs causés par les inondations sont les plus élevés pour le logement", avec 723.000 maisons détruites ou endommagées, "les routes, l'irrigation et l'agriculture", a détaillé la Banque mondiale.

Selon elle, un milliard de dollars de cultures ont été perdues.

La Banque mondiale a par ailleurs débloqué 1,3 million de dollars pour son entreprise d'évaluation des dégâts, et pour acheter des bateaux de sauvetage déjà arrivés dans le pays.

La pluie a continué à tomber lundi au Pakistan, trois semaines après le début des pires inondations de l'histoire du pays.

 

Première publication : 16/08/2010

  • PAKISTAN

    3,5 millions d'enfants risquent de contracter des maladies hydriques mortelles

    En savoir plus

  • INONDATIONS

    Ban Ki-moon enjoint la communauté internationale à accroître son aide au Pakistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)