Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Asie - pacifique

La Banque mondiale s'engage à verser 900 millions de dollars au Pakistan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/08/2010

L'institution financière va consacrer 900 millions de dollars au Pakistan, théâtre de graves inondations qui ont touché plus de 14 millions de personnes. Selon l'ONU, 3,5 millions d'enfants risquent de contracter des maladies liées à l'eau.

AFP - La Banque mondiale a annoncé lundi qu'elle s'engageait à allouer 900 millions de dollars au Pakistan pour l'aider après des inondations qui ont touché plus de 14 millions de personnes selon ses estimations.


"Le gouvernement du Pakistan a demandé environ 900 millions de dollars de soutien financier de la Banque mondiale, que nous nous sommes engagés à fournir", a indiqué l'institution multilatérale dans un communiqué.

FOCUS : L'ONU peine à trouver des fonds



"Le financement proviendra du fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres (Association internationale de développement) grâce à la réaffectation de projets actuellement programmés ou à la réallocation de fonds non déboursés venant de projets en cours", a-t-elle ajouté.

La Banque n'a pas précisé ni d'échéancier pour le versement de cette somme, ni si elle travaillait à de nouveaux financements, ni ce que deviendraient les projets perdant leurs financements.

Elle a estimé que le coût supporté par le pays serait "immense".

"Des renseignements préliminaires indiquent que les dégâts directs causés par les inondations sont les plus élevés pour le logement", avec 723.000 maisons détruites ou endommagées, "les routes, l'irrigation et l'agriculture", a détaillé la Banque mondiale.

Selon elle, un milliard de dollars de cultures ont été perdues.

La Banque mondiale a par ailleurs débloqué 1,3 million de dollars pour son entreprise d'évaluation des dégâts, et pour acheter des bateaux de sauvetage déjà arrivés dans le pays.

La pluie a continué à tomber lundi au Pakistan, trois semaines après le début des pires inondations de l'histoire du pays.

 

Première publication : 16/08/2010

  • PAKISTAN

    3,5 millions d'enfants risquent de contracter des maladies hydriques mortelles

    En savoir plus

  • INONDATIONS

    Ban Ki-moon enjoint la communauté internationale à accroître son aide au Pakistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)