Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 17/08/2010

Rebelles kurdes du PKK contre autorités militaires, quel avenir ?

Cette année encore en Turquie, les rebelles kurdes du PKK ont proposé un cessez-le feu aux autorités militaires à l’occasion du mois de jeûne du ramadan. Une annonce qui risque de ne pas suffire pour apaiser les tensions. Ces derniers mois, les combats entre le PKK et l'armée turque se sont intensifiés.

Invités:

  • Assia SHIHAB, correspondante de France 24, par téléphone d'Ankara (Turquie)
  • Hamit BOZARSLAN, Directeur d’études, École des Hautes Etudes en Sciences Sociales

 Émission préparée par Kate Williams, Marie Billon et Patrick Lovett

 

Dörtyol pourrait passer pour une petite ville sans histoire, si ce n'était l'omniprésence de la police anti-émeute depuis les incidents récents. Le 26 juillet, quatre policiers turcs ont été tués dans la région. L'attaque, attribuée au PKK, a provoqué la colère de la population. Le soir même, des centaines d'habitants ont pris pour cible la communauté kurde de la ville, saccageant une vingtaine de commerces et tentant de mettre le feu aux locaux d'un parti pro-kurde. Ces violences ont laissé les Kurdes de Dörtyol sous le choc. Les vitres du café que gère Mahmut ont été brisées, comme celles de tous les commerces tenus par les citoyens d'origine kurde. “On est des commerçants, on paie des impôts, on n’est pas des terroristes, s'indigne Mahmut. Quand des Kurdes sont tués, comme c'est déjà arrivé ici, est-ce qu'on a détruit un seul magasin turc? C'est comme si dans ce pays, il n'y avait pas de place pour les Kurdes”.


Depuis la mort des policiers, des drapeaux turcs ont recouvert tout le centre-ville. Ne pas les accrocher pourrait être un interprété comme un signe de sympathie pour les séparatistes. Pour autant, le maire de la ville veut minimiser les tensions entre Turcs et Kurdes. “Il n'y a pas de raison pour qu'on ne puisse pas vivre ensemble. Le PKK existe depuis les années 1980 et depuis ils ont tué beaucoup des nôtres, mais jamais ca n'a remis en cause notre amitié pour les kurdes”, explique Fadin Keskin. Malgré ce discours rassurant, le malaise est bien présent à Dörtyol et le racisme anti-kurde, latent. Beaucoup d'habitants reprochent aux Kurdes arrivés en ville il y a 30 ans de s'être enrichis aux dépens des Turcs.


Les Kurdes ont dû quitter le sud-est de la Turquie au début des années 1990, au plus fort de la guerre entre les militaires et le PKK qui réclame l'autonomie. Ils se sont installés en bordure de Dörtyol. Hadil Baybaris, le responsable local du BDP, Parti de la Paix et de la Démocratie, ne fait pas de mystère sur les orientations politiques des Kurdes de Dörtyol. “Peu importe si c'est juste ou non, mais il y a de la sympathie envers le PKK, parce que les droits des Kurdes sont ignorés depuis la création de la république turque.”


La guerre menée par le PKK met aujourd'hui en péril la coexistence pacifique dans les villes. A Dörtyol, la communauté kurde est prise au piège entre la nécessite de vivre au quotidien avec la population turque et ses rêves d’autonomie.
 

 

Par Assia SHIHAB

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/06/2016 Royaume-Uni

Brexit : l'immigration, un thème majeur de la campagne

C'est le grand jour pour les Britanniques, qui votent pour ou contre la sortie de leur pays de l'Union européenne. La campagne, d'un côté comme de l'autre, a été mouvementée,...

En savoir plus

22/06/2016 Royaume-Uni

Vidéo : Brexit, le paradoxe écossais

Les derniers sondages d'opinion indiquent qu'une large majorité - les deux tiers - des Écossais vont voter pour rester au sein de l'UE, lors du referendum du 23 juin. Si la...

En savoir plus

21/06/2016 Mayotte

Mayotte, un département français dans l'impasse

Département français depuis 2011, Mayotte se trouve dans l'impasse. Des grèves qui tournent à l'émeute, une immigration clandestine que l'État n'arrive pas à endiguer,...

En savoir plus

20/06/2016 Immigration

Hendaye, terre d'asile

En cette journée internationale des réfugiés, lundi 20 juin, France 24 vous emmène à Hendaye, dans le Pays Basque. À la frontière avec l’Espagne, la ville a un long passé...

En savoir plus

17/06/2016 Belgique

Vidéo : la Belgique, un État défaillant ?

La réputation de la Belgique n'a pas cessé de se dégrader. Ratages dans la lutte anti-jihadiste, luttes intestines entre Wallons et Flamands, infrastructures publiques...

En savoir plus