Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 17/08/2010

Rebelles kurdes du PKK contre autorités militaires, quel avenir ?

Cette année encore en Turquie, les rebelles kurdes du PKK ont proposé un cessez-le feu aux autorités militaires à l’occasion du mois de jeûne du ramadan. Une annonce qui risque de ne pas suffire pour apaiser les tensions. Ces derniers mois, les combats entre le PKK et l'armée turque se sont intensifiés.

Invités:

  • Assia SHIHAB, correspondante de France 24, par téléphone d'Ankara (Turquie)
  • Hamit BOZARSLAN, Directeur d’études, École des Hautes Etudes en Sciences Sociales

 Émission préparée par Kate Williams, Marie Billon et Patrick Lovett

 

Dörtyol pourrait passer pour une petite ville sans histoire, si ce n'était l'omniprésence de la police anti-émeute depuis les incidents récents. Le 26 juillet, quatre policiers turcs ont été tués dans la région. L'attaque, attribuée au PKK, a provoqué la colère de la population. Le soir même, des centaines d'habitants ont pris pour cible la communauté kurde de la ville, saccageant une vingtaine de commerces et tentant de mettre le feu aux locaux d'un parti pro-kurde. Ces violences ont laissé les Kurdes de Dörtyol sous le choc. Les vitres du café que gère Mahmut ont été brisées, comme celles de tous les commerces tenus par les citoyens d'origine kurde. “On est des commerçants, on paie des impôts, on n’est pas des terroristes, s'indigne Mahmut. Quand des Kurdes sont tués, comme c'est déjà arrivé ici, est-ce qu'on a détruit un seul magasin turc? C'est comme si dans ce pays, il n'y avait pas de place pour les Kurdes”.


Depuis la mort des policiers, des drapeaux turcs ont recouvert tout le centre-ville. Ne pas les accrocher pourrait être un interprété comme un signe de sympathie pour les séparatistes. Pour autant, le maire de la ville veut minimiser les tensions entre Turcs et Kurdes. “Il n'y a pas de raison pour qu'on ne puisse pas vivre ensemble. Le PKK existe depuis les années 1980 et depuis ils ont tué beaucoup des nôtres, mais jamais ca n'a remis en cause notre amitié pour les kurdes”, explique Fadin Keskin. Malgré ce discours rassurant, le malaise est bien présent à Dörtyol et le racisme anti-kurde, latent. Beaucoup d'habitants reprochent aux Kurdes arrivés en ville il y a 30 ans de s'être enrichis aux dépens des Turcs.


Les Kurdes ont dû quitter le sud-est de la Turquie au début des années 1990, au plus fort de la guerre entre les militaires et le PKK qui réclame l'autonomie. Ils se sont installés en bordure de Dörtyol. Hadil Baybaris, le responsable local du BDP, Parti de la Paix et de la Démocratie, ne fait pas de mystère sur les orientations politiques des Kurdes de Dörtyol. “Peu importe si c'est juste ou non, mais il y a de la sympathie envers le PKK, parce que les droits des Kurdes sont ignorés depuis la création de la république turque.”


La guerre menée par le PKK met aujourd'hui en péril la coexistence pacifique dans les villes. A Dörtyol, la communauté kurde est prise au piège entre la nécessite de vivre au quotidien avec la population turque et ses rêves d’autonomie.
 

 

Par Assia SHIHAB

Comments

COMMENTAIRE(S)

 
 
Les archives

18/04/2014 Manifestations

Bosnie-Herzégovine : les "plénums citoyens" vont-ils passer à l'heure du printemps ?

Depuis la révolte populaire du 7 février, quatre gouvernements cantonaux ont démissionné en Bosnie. Dans quinze villes, la société civile se réunit dans le cadre de "plénums...

En savoir plus

17/04/2014 Monnaie

Bitcoin, une révolution monétaire?

Le Bitcoin, cette monnaie virtuelle qui s’affranchit des banques centrales et des États, suscite enthousiasme et scepticisme. Certains jurent que cette devise va révolutionner...

En savoir plus

16/04/2014 France

Les Algériens de France : un vote courtisé

Alors que les citoyens d’Algérie sont appelés aux urnes ce jeudi pour l'élection présidentielle, en France, la communauté algérienne vote depuis samedi dernier. La mobilisation...

En savoir plus

15/04/2014 Indépendance

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

Pendant près de trois semaines, des centaines de manifestants ont occupé le parlement taïwanais pour protester contre la signature d'un pacte commercial entre Taïwan et la Chine....

En savoir plus

14/04/2014 Ukraine

Carnet de route croisé de nos correspondants à Moscou et à Kiev

Nous vous proposons un carnet de route croisé de nos correspondants à Moscou et à Kiev. Ksenia Bolchakova traverse la frontière ukrainienne depuis la Russie, tandis que Gulliver...

En savoir plus