Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Italie : les pilotes de Ryanair appelés à un débrayage de quatre heures, une première

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Israël : Tzipi Livni appelle à un gel de la colonisation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Rachat de Fox par Disney : la souris croque le renard pour 66 mds de dollars

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Procès de Khalifa Sall au Sénégal : aussitôt ouvert, aussitôt renvoyé

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : la performance de Vladimir Poutine scrutée dans les médias

En savoir plus

LE DÉBAT

Russie : Vladimir président, Poutine candidat

En savoir plus

POLITIQUE

Les travaux d’Hercule de Laurent Wauquiez, nouveau chef des Républicains

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Kev Adams, dans la peau d’un snowboarder surdoué

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Essebsi : "Avec Jerusalem, les États-Unis ont réduit les chances d’une solution négociée"

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 17/08/2010

Rebelles kurdes du PKK contre autorités militaires, quel avenir ?

Cette année encore en Turquie, les rebelles kurdes du PKK ont proposé un cessez-le feu aux autorités militaires à l’occasion du mois de jeûne du ramadan. Une annonce qui risque de ne pas suffire pour apaiser les tensions. Ces derniers mois, les combats entre le PKK et l'armée turque se sont intensifiés.

Invités:

  • Assia SHIHAB, correspondante de France 24, par téléphone d'Ankara (Turquie)
  • Hamit BOZARSLAN, Directeur d’études, École des Hautes Etudes en Sciences Sociales

 Émission préparée par Kate Williams, Marie Billon et Patrick Lovett

 

Dörtyol pourrait passer pour une petite ville sans histoire, si ce n'était l'omniprésence de la police anti-émeute depuis les incidents récents. Le 26 juillet, quatre policiers turcs ont été tués dans la région. L'attaque, attribuée au PKK, a provoqué la colère de la population. Le soir même, des centaines d'habitants ont pris pour cible la communauté kurde de la ville, saccageant une vingtaine de commerces et tentant de mettre le feu aux locaux d'un parti pro-kurde. Ces violences ont laissé les Kurdes de Dörtyol sous le choc. Les vitres du café que gère Mahmut ont été brisées, comme celles de tous les commerces tenus par les citoyens d'origine kurde. “On est des commerçants, on paie des impôts, on n’est pas des terroristes, s'indigne Mahmut. Quand des Kurdes sont tués, comme c'est déjà arrivé ici, est-ce qu'on a détruit un seul magasin turc? C'est comme si dans ce pays, il n'y avait pas de place pour les Kurdes”.


Depuis la mort des policiers, des drapeaux turcs ont recouvert tout le centre-ville. Ne pas les accrocher pourrait être un interprété comme un signe de sympathie pour les séparatistes. Pour autant, le maire de la ville veut minimiser les tensions entre Turcs et Kurdes. “Il n'y a pas de raison pour qu'on ne puisse pas vivre ensemble. Le PKK existe depuis les années 1980 et depuis ils ont tué beaucoup des nôtres, mais jamais ca n'a remis en cause notre amitié pour les kurdes”, explique Fadin Keskin. Malgré ce discours rassurant, le malaise est bien présent à Dörtyol et le racisme anti-kurde, latent. Beaucoup d'habitants reprochent aux Kurdes arrivés en ville il y a 30 ans de s'être enrichis aux dépens des Turcs.


Les Kurdes ont dû quitter le sud-est de la Turquie au début des années 1990, au plus fort de la guerre entre les militaires et le PKK qui réclame l'autonomie. Ils se sont installés en bordure de Dörtyol. Hadil Baybaris, le responsable local du BDP, Parti de la Paix et de la Démocratie, ne fait pas de mystère sur les orientations politiques des Kurdes de Dörtyol. “Peu importe si c'est juste ou non, mais il y a de la sympathie envers le PKK, parce que les droits des Kurdes sont ignorés depuis la création de la république turque.”


La guerre menée par le PKK met aujourd'hui en péril la coexistence pacifique dans les villes. A Dörtyol, la communauté kurde est prise au piège entre la nécessite de vivre au quotidien avec la population turque et ses rêves d’autonomie.
 

 

Par Assia SHIHAB

COMMENTAIRE(S)

Les archives

14/12/2017 Royaume-Uni

Vidéo : la frontière irlandaise, casse-tête du Brexit

Alors que les dirigeants européens se retrouvent à Bruxelles ce jeudi et vendredi pour discuter du Brexit, nous vous proposons un reportage de nos correspondants sur l’épineuse...

En savoir plus

13/12/2017 Niger

Niger : Agadez, perle du désert devenue hub migratoire

Située entre Sahel et Sahara, Agadez, au Niger, est au cœur des migrations. La ville, qui accueillait autrefois les caravanes, est aujourd'hui l'un des principaux points de...

En savoir plus

12/12/2017 Espagne

En Espagne, le Tage est en danger

Le Tage, plus long fleuve de la péninsule Ibérique, qui se trouve entre l'Espagne et le Portugal, est en danger. Victime d'une grave sécheresse, il subit aussi les effets d'une...

En savoir plus

11/12/2017 États-Unis

Sénatoriale dans l’Alabama : une élection qui divise sur fond de pédophilie

Dans l'État très conservateur de l’Alabama, l’élection sénatoriale se tient mardi. Ce scrutin, qui retient déjà l'attention de tous les États-Unis, verra s’affronter les...

En savoir plus

08/12/2017 Sénégal

Au Sénégal, la presqu'île de Dakar menacée par la pollution marine

Au Sénégal sur la presqu'île de Dakar, la baie de Hann était autrefois un paradis idyllique. Aujourd'hui, elle étouffe sous les déchets. L'urbanisation anarchique et les usines...

En savoir plus