Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Moyen-orient

Téhéran construira un nouveau site d'enrichissement d'uranium en 2011

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/08/2010

L'Iran construira un nouveau site d'enrichissement d'uranium au premier semestre de 2011, fait savoir un haut responsable de la filière nucléaire iranienne ce lundi. Une décision qui va à l'encontre des recommandations faites par l'ONU à Téhéran.

AFP - L'Iran va entamer la construction d'un troisième site d'enrichissement d'uranium au premier semestre 2011, a annoncé lundi un haut responsable, en dépit d'une résolution de l'ONU sanctionnant cette activité.

"Nous avons terminé la localisation des dix futurs sites d'enrichissement, et la construction d'un de ces sites commencera avant la fin de l'année (iranienne, le 20 mars 2011) ou au début de la prochaine année", a dit le chef du programme nucléaire iranien Ali Akbar Salehi, cité par la télévision d'Etat.

Ce sera le troisième site d'enrichissement iranien après celui de Natanz (centre), et celui de Fordoo, au sud de Téhéran, actuellement en construction.

L'enrichissement d'uranium est l'aspect le plus controversé du programme nucléaire iranien controversé et le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté le 9 juin une nouvelle résolution assortie de sanctions économiques demandant spécifiquement à Téhéran de suspendre cette activité.

Une partie de la communauté internationale redoute que l'Iran, en dépit de ses dénégations répétées, ne cherche à se doter de l'arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil.

L'Iran a rejeté cette résolution comme les précédentes et affirmé que les sanctions, renforcées ensuite par les Etats-Unis et l'Union européenne, ne l'empêcheraient pas de poursuivre son programme nucléaire.

En mai, M. Salehi, chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), avait indiqué que son pays "étudiait différents endroits" pour un nouveau site.

Selon les autorités, le nouveau site devrait avoir la même capacité que celui de Natanz. La seule usine d'enrichissement d'uranium actuellement en activité peut accueillir jusqu'à 50.000 centrifugeuses mais n'en abrite pour l'instant que 8.582, selon le dernier rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) en mai.

Natanz a déjà produit près de 2.500 kilos d'uranium enrichi à 3,5%, à raison d'une centaine de kilos par mois, selon ce rapport.

Téhéran a également commencé, toujours à Natanz, d'enrichir de l'uranium à 20% en février, officiellement pour fabriquer du combustible nécessaire pour son réacteur de recherche médicale à Téhéran. Début juillet, l'Iran avait annoncé avoir déjà produit quelque 20 kilos de cet uranium hautement enrichi qui inquiète particulièrement les Occidentaux.

Cette décision a été prise après l'échec en 2009 des négociations entre l'Iran et les pays du groupe de Vienne (Etats-Unis, Russie, France) pour la fourniture par les grandes puissances de combustible enrichi à 20% en échange de 70% du stock d'uranium iranien faiblement enrichi.

L'Iran et les pays du groupe de Vienne se sont déclarés prêts à reprendre les négociations sur un éventuel échange du combustible sous l'égide de l'AIEA. "Nous attendons toujours une réponse écrite et officielle" des grandes puissances, a précisé lundi M. Salehi.

M. Salehi et d'autres dirigeants iraniens ont affirmé que Téhéran pourrait suspendre sa production d'uranium enrichi à 20% s'il obtenait le combustible qu'il réclame.

Première publication : 16/08/2010

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    L'UE adopte de lourdes sanctions contre Téhéran

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    La Russie procédera au lancement de la première centrale iranienne le 21 août

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)