Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat de Londres : "We are not afraid"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le Premier ministre promet des mesures pour répondre aux enseignants grévistes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rodin en majesté au Grand Palais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Keep calm et carry on"

En savoir plus

FOCUS

L'Inde, paradis des startups

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Londres frappée au coeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Marine Le Pen au Tchad

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Londres : la piste du "terrorisme islamiste" privilégiée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Sage-femme" : Catherine Deneuve et Catherine Frot se découvrent

En savoir plus

EUROPE

La corruption fragilise-t-elle l'aide à la reconstruction en Russie ?

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/08/2010

Après avoir fait face aux incendies qui ont ravagé une partie de leur pays, les Russes redoutent que la corruption ambiante qui règne dans certaines administrations n'entrave les travaux de reconstruction.

Des centaines de milliers d'hectares partis en fumée, plus de 50 morts, les incendies en Russie ont durablement marqué les esprits. Désormais, l'heure est à la critique des autorités locales pour leur gestion de la crise.

Comment expliquer un tel manque de réactivité ? La corruption va-t-elle par la suite fragiliser l'aide à la reconstruction ? Conscient des questions que se posent les Russes, le Premier ministre Vladimir Poutine a proposé d'installer des caméras de surveillance sur les chantiers pour contrôler la bonne tenue des travaux de reconstruction.

Un "gadget" pour assurer une bonne communication de crise, selon Pierre Lorrain, journaliste et spécialiste de la Russie.

Première publication : 17/08/2010

  • RUSSIE

    Le président Medvedev en appelle à la générosité des magnats russes

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Après les incendies, de violents orages font d'importants dégâts

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Les feux continuent, des sites nucléaires toujours menacés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)