Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Sports

La FFF inflige 18 matchs de suspension à Nicolas Anelka

©

Vidéo par Achren VERDIAN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/08/2010

La FFF a suspendu Nicolas Anelka pour 18 matchs en équipe de France après le fiasco des Bleus lors du Mondial sud-africain. Patrice Évra en écope de cinq, Franck Ribéry de trois et Jérémy Toulalan d'un. Éric Abidal n'a pas été sanctionné.

La Fédération française de football (FFF) a décidé de frapper un grand coup. Critiqués pour leur laxisme après la désastreuse campagne sud-africaine de l’équipe de France, les membres de la Commission de discipline de la FFF ont décidé de sanctionner lourdement les joueurs qu’ils ont désignés comme responsable du "fiasco de Knysna".

L’attaquant de Chelsea a ainsi écopé de 18 matchs de suspension en sélection nationale. Une peine qui le prive des matchs éliminatoires de l’Euro-2012, à commencer par le premier d’entre eux, le 3 septembre au Stade de France face à la Biélorussie. Il est désormais peu probable de revoir prochainement l’enfant terrible de Trappes porter le maillot tricolore.

Une sanction lourde qui vient sanctionner les insultes proférées à l’encontre de son sélectionneur, Raymond Domenech, à la mi-temps du deuxième match de poule des Bleus face au Mexique. Des propos qui lui avaient valu une exclusion temporaire et qui, quelques jours plus tard, avaient provoqué un mouvement de grève de ses coéquipiers. Le boycott de l’entraînement avait fait la une des médias du monde entier écornant durablement l’image de l’équipe de France.

Abidal épargné

Même s’il est le principal joueur visé par la FFF, Nicolas Anelka n’est pas désigné comme étant l’unique responsable des déboires des Bleus en Afrique du Sud. Les membres de la commission de discipline ont également condamné l’ancien capitaine tricolore en Afrique du Sud, Patrice Évra, à cinq matchs de suspension, Franck Ribéry à trois matchs et Jérémy Toulalan à un match. Le cinquième joueur convoqué, Éric Abidal, n’a, en revanche, pas été sanctionné. Ce dernier pourra réintégrer les Bleus dès que leur nouveau sélectionneur, Laurent Blanc, aura besoin de lui.

Sur les cinq joueurs convoqués ce mardi devant la commission de discipline, seuls trois se sont présentés dans les bureaux de la FFF : Abidal, Évra et Toulalan. Le Bayern Munich avait annoncé qu’il refusait de libérer Franck Ribéry à quelques jours de la reprise du Championnat d'Allemagne.
 

Première publication : 17/08/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    Nicolas Anelka livre sa version du fiasco des Bleus

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Laurent Blanc marque son autorité en excluant les 23 mondialistes

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La FFF se réunit en conseil fédéral pour tourner la page Domenech-Escalettes

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)