Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

Afrique

Les fonctionnaires se lancent dans une grève illimitée

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/08/2010

Les 1,3 million de fonctionnaires sud-africains se sont lancés dans une grève illimitée, ce mercredi, afin d'obtenir une augmentation de leur salaire. En 2007, une mobilisation similaire avait provoqué de nombreuses perturbations dans le pays.

AFP - Les fonctionnaires sud-africains se sont mis en grève illimitée mercredi pour réclamer des augmentations de salaires, ont annoncé leurs syndicats.

"La grève est illimitée. Elle se poursuivra jusqu'à ce que le gouvernement réponde à nos demandes", a déclaré Fikile Majola, secrétaire général du Syndicat du personnel de l'Education et de la Santé.

"LES SYNDICATS MAINTIENNENT LA PRESSION"

Les fonctionnaires, au nombre de 1,3 million, réclament 8,6% d'augmentation salariale et 1.000 rands (138 dollars, 107 euros) d'allocation logement.

Le gouvernement propose 7 % d'augmentation et 700 rands d'allocation logement.

Les syndicats, qui ont joué un rôle important pendant la lutte contre l'apartheid, représentent des alliés clés pour le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC).

Des tensions ont cependant surgi sur la question des salaires et plus généralement sur la politique économique de la première puissance économique du continent africain.

En 2007, des centaines de milliers de fonctionnaires avaient observé une grève d'un mois pour de meilleurs salaires. Les écoles avaient dû fermer et les hôpitaux fonctionnaient au ralenti avec l'aide de l'armée et de volontaires.

Cette grève avait été la plus longue de l'Afrique du Sud depuis la fin de l'apartheid en 1994.
 

Première publication : 18/08/2010

COMMENTAIRE(S)