Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : une réunion pour trouver une issue à la crise du lait

En savoir plus

Afrique

Les fonctionnaires se lancent dans une grève illimitée

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/08/2010

Les 1,3 million de fonctionnaires sud-africains se sont lancés dans une grève illimitée, ce mercredi, afin d'obtenir une augmentation de leur salaire. En 2007, une mobilisation similaire avait provoqué de nombreuses perturbations dans le pays.

AFP - Les fonctionnaires sud-africains se sont mis en grève illimitée mercredi pour réclamer des augmentations de salaires, ont annoncé leurs syndicats.

"La grève est illimitée. Elle se poursuivra jusqu'à ce que le gouvernement réponde à nos demandes", a déclaré Fikile Majola, secrétaire général du Syndicat du personnel de l'Education et de la Santé.

"LES SYNDICATS MAINTIENNENT LA PRESSION"

Les fonctionnaires, au nombre de 1,3 million, réclament 8,6% d'augmentation salariale et 1.000 rands (138 dollars, 107 euros) d'allocation logement.

Le gouvernement propose 7 % d'augmentation et 700 rands d'allocation logement.

Les syndicats, qui ont joué un rôle important pendant la lutte contre l'apartheid, représentent des alliés clés pour le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC).

Des tensions ont cependant surgi sur la question des salaires et plus généralement sur la politique économique de la première puissance économique du continent africain.

En 2007, des centaines de milliers de fonctionnaires avaient observé une grève d'un mois pour de meilleurs salaires. Les écoles avaient dû fermer et les hôpitaux fonctionnaient au ralenti avec l'aide de l'armée et de volontaires.

Cette grève avait été la plus longue de l'Afrique du Sud depuis la fin de l'apartheid en 1994.
 

Première publication : 18/08/2010

COMMENTAIRE(S)