Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Afrique

Des incidents éclatent au deuxième jour de grève

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/08/2010

Les policiers ont utilisé des canons à eaux et tiré des balles en caoutchouc contre des manifestants qui tentaient de pénétrer dans un hôpital de Johannesburg. Environ 1,3 million de fonctionnaires sont appelés à une grève illimitée.

AFP - La police sud-africaine a utilisé les canons à eaux et tiré des balles en caoutchouc jeudi contre des agents des services de santé en grève qui tentaient de pénétrer dans un hôpital de Johannesburg jeudi, au deuxième jour d'une grève illimitée des fonctionnaires.

Quelque 1,3 million de personnels des services publics sont appelés depuis mercredi à la grève illimitée pour obtenir des augmentations de salaires, et des piquets de grève se sont postés devant les hôpitaux et les écoles.

A Johannesburg, environ 150 salariés ont manifesté devant l'hôpital Hani Baragwanath qui dessert le township de Soweto et ont tenté de pénétrer dans les locaux.

La police a utilisé les canons à eau et les balles en caoutchouc pour repousser les manifestants.

Les personnels de santé, comme les policiers et les agents des services d'immigration, ne peuvent faire grève. Cependant certains employés de l'hôpital ont cessé le travail et ont voulu convaincre leurs collègues restés à l'intérieur d'en faire autant, a expliqué Hamilton Maswanganyi, jardinier à l'hôpital.

"Nous avons voulu aller leur parler mais la police ne nous l'a pas permis", a-t-il dit. Selon lui, certains manifestants ont été blessés.

Le porte-parole du gouvernement Themba Maseko a dénoncé "la violence, les intimidations et des actes de brutalité proches de la criminalité qui ont caractérisé la grève dans plusieurs régions du pays". Il a déclaré que les médecins militaires étaient prêts à intervenir si besoin dans les hôpitaux publics.

Les syndicats revendiquent une hausse des salaires de 8,6% - soit plus de deux fois le taux d'inflation - et d'une allocation logement de 1.000 rands (137 dollars, 107 euros).

De son côté, le gouvernement a fait jeudi une proposition ferme de 7% de hausse des salaires et d'une allocation logement de 700 rands (75,16 euros), une mesure qui coûtera à l'Etat cinq milliards de rands (537 millions d'euros).

Il a prévenu que l'accord serait appliqué unilatéralement si les syndicats ne le signaient pas dans les 21 jours.

Le gouvernement estime que ces revalorisations vont affaiblir les services publics, alors que l'administration du président Jacob Zuma est sous pression pour renforcer sa politique du logement et d'accès à l'eau et l'électricité aux Sud-Africains les plus pauvres.

Les syndicats d'Afrique du Sud, politiquement influents sont des alliés clé du parti de M. Zuma, le Congrès national africain (CNA). Mais la politique économique du gouvernement, ainsi que la colère de la population face au train de vie de certains dirigeants, ont écorné cette alliance.

Première publication : 19/08/2010

  • AFRIQUE DU SUD

    Les fonctionnaires se lancent dans une grève illimitée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)