Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Wilbur Ross, l'homme qui va renégocier les traités

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nous sommes Deniz Yücel"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Perturbateurs endocriniens: se laver tue ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat déjoué en Algérie : Constantine, la 3ème ville du pays menacée ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle française : la justice, invitée inattendue de la campagne (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle française : la justice, invitée inattendue de la campagne

En savoir plus

FOCUS

Quelle stratégie pour les États-Unis sur le continent asiatique ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oscars: "et le gagnant est...""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La République des juges ?"

En savoir plus

EUROPE

Le cerveau présumé des attentats de Moscou tué au Daguestan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/08/2010

Le chef rebelle identifié comme l'instigateur des attentats meurtriers menés le 29 mars contre le métro moscovite a trouvé la mort lors d'affrontements avec les forces de sécurité russes au Daguestan, dans le Caucase.

AFP - Les forces de sécurité russes ont tué samedi au Daguestan, république instable du Caucase russe, un chef rebelle soupçonné d'avoir organisé le double attentat du 29 mars contre le métro de Moscou (40 morts), a déclaré le Comité national antiterroriste.

Magomedali Vagabov a été tué lors d'un affrontement avec les forces de sécurité au cours duquel quatre autres insurgés ont trouvé la mort, a précisé le comité dans un communiqué diffusé par des agences de presse russes.

Le double attentat contre le métro de Moscou, attribué à des femmes kamikazes, avait fait 40 morts et plus de 100 blessés.

"Vagabov était l'organisateur des attaques suicide contre le métro de Moscou, il était activement impliqué dans le recrutement de jeunes pour la clandestinité et a organisé l'entraînement des kamikazes", a affirmé le comité.

Selon certaines informations, Vagabov était l'époux de Mariam Charipova, une des femmes kamikazes du métro de Moscou, mais les autorités ne l'ont pas confirmé officiellement.

Première publication : 21/08/2010

  • RUSSIE

    Après le double attentat de Moscou, la police privilégie la piste caucasienne

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Explosions meurtrières dans le métro de Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)