Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Asli Erdogan, les maux de la Turquie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May attendue à Davos ce jeudi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des troupes sénégalaises et nigérianes aux frontières de la Gambie

En savoir plus

LE DÉBAT

Lanceurs d'alerte : un risque, à quel prix ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Lanceurs d'alerte : un risque, à quel prix ? (partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : l'enfer de la prison vu par d'anciens détenus

En savoir plus

FOCUS

Centrafrique : les déplacés disent adieu à contrecœur au camp de Mpoko

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

EUROPE

Le cerveau présumé des attentats de Moscou tué au Daguestan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/08/2010

Le chef rebelle identifié comme l'instigateur des attentats meurtriers menés le 29 mars contre le métro moscovite a trouvé la mort lors d'affrontements avec les forces de sécurité russes au Daguestan, dans le Caucase.

AFP - Les forces de sécurité russes ont tué samedi au Daguestan, république instable du Caucase russe, un chef rebelle soupçonné d'avoir organisé le double attentat du 29 mars contre le métro de Moscou (40 morts), a déclaré le Comité national antiterroriste.

Magomedali Vagabov a été tué lors d'un affrontement avec les forces de sécurité au cours duquel quatre autres insurgés ont trouvé la mort, a précisé le comité dans un communiqué diffusé par des agences de presse russes.

Le double attentat contre le métro de Moscou, attribué à des femmes kamikazes, avait fait 40 morts et plus de 100 blessés.

"Vagabov était l'organisateur des attaques suicide contre le métro de Moscou, il était activement impliqué dans le recrutement de jeunes pour la clandestinité et a organisé l'entraînement des kamikazes", a affirmé le comité.

Selon certaines informations, Vagabov était l'époux de Mariam Charipova, une des femmes kamikazes du métro de Moscou, mais les autorités ne l'ont pas confirmé officiellement.

Première publication : 21/08/2010

  • RUSSIE

    Après le double attentat de Moscou, la police privilégie la piste caucasienne

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Explosions meurtrières dans le métro de Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)