Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkina Faso : Compaoré victime de son entêtement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Transition floue au Burkina Faso

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Drame de Sivens : retour sur l'affaire Rémi Fraisse

En savoir plus

TECH 24

La high tech peut-elle venir à bout du virus Ebola ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Les tests de résistance des banques sont-ils fiables ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'amendement "dividendes" qui fâche les PME

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des femmes se mettent aux "métiers d’hommes"

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

EUROPE

Le cerveau présumé des attentats de Moscou tué au Daguestan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/08/2010

Le chef rebelle identifié comme l'instigateur des attentats meurtriers menés le 29 mars contre le métro moscovite a trouvé la mort lors d'affrontements avec les forces de sécurité russes au Daguestan, dans le Caucase.

AFP - Les forces de sécurité russes ont tué samedi au Daguestan, république instable du Caucase russe, un chef rebelle soupçonné d'avoir organisé le double attentat du 29 mars contre le métro de Moscou (40 morts), a déclaré le Comité national antiterroriste.

Magomedali Vagabov a été tué lors d'un affrontement avec les forces de sécurité au cours duquel quatre autres insurgés ont trouvé la mort, a précisé le comité dans un communiqué diffusé par des agences de presse russes.

Le double attentat contre le métro de Moscou, attribué à des femmes kamikazes, avait fait 40 morts et plus de 100 blessés.

"Vagabov était l'organisateur des attaques suicide contre le métro de Moscou, il était activement impliqué dans le recrutement de jeunes pour la clandestinité et a organisé l'entraînement des kamikazes", a affirmé le comité.

Selon certaines informations, Vagabov était l'époux de Mariam Charipova, une des femmes kamikazes du métro de Moscou, mais les autorités ne l'ont pas confirmé officiellement.

Première publication : 21/08/2010

  • RUSSIE

    Après le double attentat de Moscou, la police privilégie la piste caucasienne

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Explosions meurtrières dans le métro de Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)