Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : suivez le match en direct

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

EUROPE

Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, poursuivi pour viol en Suède

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/08/2010

Devenu célèbre pour avoir publié via le site WikiLeaks des milliers de documents confidentiels sur l'Afghanistan, Julian Assange est recherché pour viol en Suède. Des accusations que la nouvelle bête noire du Pentagone juge "sans fondement".

Le fondateur du site internet WikiLeaks, Julian Assange, est recherché en Suède pour viol, a déclaré, samedi, le parquet suédois, confirmant une information parue plus tôt dans la presse locale.

"Julian Assange est recherché pour deux raisons différentes, l'une étant qu'il est accusé de viol", a indiqué à l'AFP le directeur de la communication du parquet, Karin Rosander. Il n'a pas été en mesure de préciser le second chef d'accusation, ni si l'avis de recherche était international.

Selon le quotidien populaire suédois "Expressen", Julian Assange, un Australien de 39 ans, est également recherché pour agression sur une femme. "Ces accusations sont sans fondement et le fait qu’elles apparaissent en ce moment est profondément troublant", a réagi l’intéressé sur le fil Twitter de WikiLeaks, site spécialisé dans la publication de documents confidentiels. "On nous avait avertis de nous attendre à de sales coups, voilà le premier", pouvait-on lire un peu plus tôt sur ce même fil.

Julian Assange était en Suède la semaine dernière. Au cours d'une conférence de presse à Stockholm, il a annoncé sa volonté de publier quelque 15 000 nouveaux documents militaires confidentiels sur la guerre en Afghanistan. La diffusion, fin juillet, de dizaines de milliers de documents secrets sur ce conflit avait déjà créé une vive polémique aux États-Unis. Le Pentagone avait lancé une enquête sur l’origine des fuites.

L’un des collaborateurs de Julian Assange, joint par téléphone par l’AFP en Islande, a pointé du doigt des "organisations puissantes qui veulent faire du mal à WikiLeaks". Il a assuré que Julian Assange "n’était pas au courant de ces accusations avant de les lire ce matin dans le tabloïd de droite 'Expressen'". Il a en outre indiqué qu’il était toujours en Suède, sans vouloir préciser dans quelle ville, et qu'il "irait très vite voir la police" de son propre chef.

Première publication : 21/08/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Wikileaks publiera de nouveaux documents sur l'Afghanistan d'ici quelques semaines

    En savoir plus

  • WIKILEAKS

    "Ce n'est pas notre travail de fournir le contexte"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)