Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Asie - pacifique

Le Pakistan accepte l'aide du rival indien

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/08/2010

Pressé par les États-Unis, le Pakistan s'est résigné à recevoir les quelque 5 millions de dollars d'aide proposés par son voisin indien après les inondations exceptionnelles qui ont ravagé le pays.

AFP - Le Pakistan a décidé d'accepter l'aide "très bienvenue" de l'Inde après les inondations qui ont dévasté le pays, dans un contexte où les deux pays rivaux cherchent à détendre leurs relations diplomatiques, a annoncé vendredi son ministre des Affaires étrangères.

Le ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mehmood Qureshi a déclaré sur la chaîne de télévision indienne NDTV lors d'une interview diffusée vendredi qu'Islamabad acceptait l'offre indienne de cinq millions de dollars faite vendredi dernier.

"Je peux vous dire que le gouvernement pakistanais est d'accord pour accepter l'offre indienne", a-t-il déclaré depuis New York où il se trouvait pour une réunion spéciale de l'Assemblée générale de l'ONU visant à appeler à la générosité des Etats membres.

"Je pense que cette initiative de l'Inde est une initiative très bienvenue", a-t-il ajouté.

Depuis plusieurs mois, l'Inde et le Pakistan tentent de reprendre un difficile dialogue de paix interrompu après les attentats de Bombay en novembre 2008, attribués par New Delhi à des islamistes basés au Pakistan.

Cette semaine, les Etats-Unis ont pressé Islamabad d'accepter l'offre indienne et de ne pas laisser leur rivalité empiéter sur l'aide aux habitants sinistrés après les inondations exceptionnelles qui ont tué plus de 1.500 personnes et en affectent au moins 20 millions.

Les deux pays dotés de la puissance nucléaire se sont mené trois guerres depuis leur indépendance concomitante en 1947.
 

Première publication : 21/08/2010

  • PAKISTAN

    "Nous craignons que les donateurs soient fatigués de passer d'une catastrophe à l'autre"

    En savoir plus

  • INONDATIONS

    Le Pakistan estime les pertes à 43 milliards de dollars

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Les hélicoptères font défaut pour acheminer l'aide aux sinistrés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)