Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Macron-Le Pen, la guerre des images !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'abstention, un chien dans le jeu de quilles de la présidentielle ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hissène Habré définitivement condamné à la prison à vie

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen et Emmanuel Macron : la guerre des images

En savoir plus

POLITIQUE

Macron- Le Pen : deux France qui s’affrontent

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : quel bilan pour Aung San Suu Kyi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fondation Louis Vuitton : L'art africain a le vent en poupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, le virtuose du flou"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : le chômage bondit à moins de quinze jours du second tour

En savoir plus

Culture

Des employés du ministère de la Culture sanctionnés après le vol d'un Van Gogh

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/08/2010

Alors que l'enquête se poursuit après le vol du tableau de Van Gogh intitulé "Coquelicots", au musée Mahmoud Khalil au Caire, neuf fonctionnaires du ministère de la Culture ont été interdits de déplacement par la justice.

REUTERS - Neuf fonctionnaires du ministère égyptien de la Culture ont été interdits de déplacement par la justice dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'un Van Gogh, rapporte la presse officielle lundi.

Mohsen Chaalane, ainsi que quatre autres responsables du ministère, sont accusés d'avoir commis des "négligences et d'avoir failli à leurs devoirs", écrit l'agence Mena.
Le quotidien Al Ahram rapporte, lui, que neuf fonctionnaires du ministère de la Culture ont été interdits de déplacement par la justice, toujours selon les besoins de l'enquête.

La toile de Vincent Van Gogh intitulée "Coquelicots", évaluée à 43 millions d'euros, a été volée samedi au musée Mahmoud Khalil du Caire, qui possède l'une des plus belles collections au Proche-Orient d'oeuvres d'art des XIXe et XXe siècles.

Une enquête préliminaire a révélé des "défaillances flagrantes" dans le dispositif de sécurité du musée, avec seulement sept caméras sur 43 fonctionnant correctement, écrit le quotidien Al Ahram. Les autorités n"ont pas réagi officiellement à ces informations.

Un spécialiste des beaux arts, Ezz el-Din Naguib, a déclaré sur une chaîne de télévision publique que le tableau avait été volé une première fois à la fin des années 1970 avant d'être retrouvé dix ans plus tard.

Le musée abrite une collection réunie par Mohammed Mahmoud Kalil, un homme politique décédé en 1953. Des oeuvres de Gauguin, Monet, Manet et Renoir y sont exposées.

Première publication : 23/08/2010

  • ÉGYPTE

    Une toile de Van Gogh volée dans un musée du Caire

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le musée d'art islamique du Caire rouvre ses portes après huit ans de rénovation

    En savoir plus

  • CULTURE

    Le vol de tableaux au Musée d'art moderne force les musées à s'interroger sur leur vulnérabilité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)