Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Scrutin local au Royaume-Uni : Londres, l'exception travailliste

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Course à la Maison Blanche : l'imbattable Donald Trump ?

En savoir plus

TECH 24

Revenu universel : le nouveau cheval de bataille de la Silicon Valley

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Les confidences d’un artisan pipier de Paris

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Richard Berry

En savoir plus

FOCUS

Philippines : l'incroyable retour du clan Marcos, symbole des années noires de la dictature

En savoir plus

#ActuElles

Les femmes dans l’entreprise : Isabelle Kocher, première directrice générale du CAC40

En savoir plus

REPORTERS

Proche-Orient : "L'intifada des couteaux", le malaise d’une génération

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Kevin Costner, de retour dans "Criminal"

En savoir plus

Culture

Retour au Musée Léopold d'un tableau de Schiele spolié par les nazis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/08/2010

Le Musée Léopold à Vienne a retrouvé le "Portrait de Wally", tableau de l'expressionniste autrichien Egon Schiele. Appartenant à des galeristes juifs, il avait été spolié par les nazis.

AFP - Le tableau "Portrait de Wally", du peintre expressionniste autrichien, Egon Schiele, a retrouvé lundi le Musée Léopold à Vienne après une séparation de plus de douze ans suite à une affaire de juifs spoliés par les nazis, a constaté l'AFP.

La toile de 32,7cm sur 39,8 cm a été dévoilée accrochée à côté d'un auto-portrait d'Egon Schiele au Musée Léopold par la veuve de son directeur et fondateur Rudolf Leopold (décédé en juin dernier) lors d'une cérémonie fortement médiatisée.

"Le retour de Wally au Leopold Museum représente un tournant politique", a déclaré Elisabeth Leopold.

Ce portrait de Wally, du surnom de la compagne de Schiele, Walburga Neuzil, avait été la première affaire de spoliation de biens juifs par les nazis révélée en Autriche. Elle a conduit en 1998 au vote d'une loi de "restitution des objets d'art" spoliés par les nazis.

Cette loi avait fait suite à la saisie du tableau, acheté en 1954 par le Musée Leopold, lorsqu'il devait être exposé au Musée d'Art moderne de New-York dans le cadre d'une rétrospective sur Schiele. Les héritiers de la galeriste juive, contrainte de vendre "Wally" et sa galerie aux nazis en 1938, avaient informé la justice américaine des origines du tableau.

Ce n'est qu'en juillet dernier que le Musée Léopold a accepté de payer 19 millions de dollars pour récupérer le tableau. La fondation Léopold a prévu de vendre six de ses oeuvres pour financer le retour de "Wally".

Selon Mme Leopold "Wally" a ainsi pu rejoindre sa "deuxième moitié". En effet les lignes de fuites dessinées par les regards des deux portraits se coupent de la même manière et sont entourés par les mêmes motifs de plantes.

Egon Schiele, mort en 1918, est l'un des principaux peintres expressionnistes autrichiens avec Gustav Klimt et Oscar Kokoschka, membre du mouvement Sécession.
 

Première publication : 24/08/2010

COMMENTAIRE(S)