Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Narendra Modi à la conquête des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola : ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

SUR LE NET

Firechat, l'application anti-censure des Hongkongais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Ebola, EI, coronavirus… La Mecque sous haute surveillance pour le Hadj

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

Economie

WikiLeaks publie une note de la CIA sur l'exportation du terrorisme par les États-Unis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/08/2010

Le site Wikileaks publie une note de la CIA sur les risques d'exportation du terrorisme par les États-Unis, soulignant qu'Al-Qaïda recrute des Américains difficiles à identifier. L'agence de renseignement minimise la portée de ces révélations.

REUTERS - Le site Wikileaks, spécialisé dans la divulgation de documents confidentiels, a publié mercredi une note de la CIA sur les risques que les Etats-Unis deviennent un pays "exportateur de terrorisme" via le recrutement d'Américains par Al Qaïda ou d'autres organisations.

Le document, rédigé par un bureau de l'Agence centrale de renseignements baptisé "Red Cell" ("Cellule rouge"), est loin d'être un événement, a affirmé un responsable américain. Les notes de Red Cell sont uniquement destinées à la réflexion et ne constituent pas un point de vue officiel.

Wikileaks a provoqué la colère des autorités américaines en publiant le mois dernier plus de 70.000 documents militaires confidentiels sur l'engagement américain en Afghanistan et menace d'en dévoiler 15.000 autres prochainement malgré les mises en garde du Pentagone.

La note de trois pages fait part des risques qu'Al Qaïda utilise des Américains pour ses opérations, soulignant qu'ils sont difficiles à identifier et peuvent facilement communiquer grâce à un accès "sans entrave" à internet ou d'autres méthodes.

La CIA a minimisé la portée de ce document, notant que les équipes d'analystes de la "Red Cell" sont chargées d'élaborer des scénarios hypothétiques et de présenter des points de vue originaux qui s'éloignent des opinions habituelles.

De tels documents sont largement distribués au sein de la communauté du renseignement, contrairement à des notes hautement confidentielles.

Le document mentionne le cas d'Américains impliqués dans des complots présumés au Pakistan, en Inde et dans d'autres pays et ajoute que "contrairement à l'opinion commune, l'exportation américaine du terrorisme ou des terroristes n'est pas un phénomène récent".

Notant que les Etats-Unis ont obtenu souvent auprès de leurs alliés des réponses positives à leurs demandes d'extradition depuis les attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington, les analystes préviennent que cela pourrait changer.

"Si les Etats-Unis étaient considérés comme un 'exportateur de terrorisme', les gouvernements étrangers pourraient demander un arrangement réciproque qui aurait des conséquences pour la souveraineté américaine", écrivent-ils.

 

Première publication : 26/08/2010

COMMENTAIRE(S)