Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Les restes du vol AH5017 d’Air Algérie retrouvés dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Amériques

La croissance économique ralentit plus que prévu

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/08/2010

La reprise économique du deuxième trimestre a été revue officiellement en forte baisse vendredi, témoignant d'un essoufflement de la reprise entamée un an plus tôt. La FED estime cependant que la croissance devrait légèrement s'accélérer en 2011.

AFP - L'économie américaine a ralenti plus que prévu et sa convalescence est "loin d'être achevée", mais la reprise devrait s'accélérer un peu en 2011, a estimé vendredi le président de la banque centrale (Fed), Ben Bernanke.

"Pour la plupart des pays, la reprise et la convalescence de l'économie restent des tâches loin d'être achevées", a déclaré M. Bernanke, lors d'un discours à Jackson Hole, station de villégiature des Rocheuses, dans l'Ouest des Etats-Unis.

"D'une manière générale, les données économiques publiées laissent penser que la reprise de l'activité et de l'emploi a ralenti au cours des derniers mois" jusqu'à tomber "à un rythme un peu plus lent que ne le prévoyaient la plupart des dirigeants" de la Réserve fédérale, a reconnu M. Bernanke.

Le président de la Fed a tenu ces propos peu après la publication d'une révision en baisse de la croissance du PIB américain au deuxième trimestre, à 1,6% en rythme annuel, ce qui est nettement inférieur au potentiel du pays.

Néanmoins, a ajouté M. Bernanke, "je prévois que l'économie continuera de croître au deuxième semestre, quoique à un rythme relativement lent", et, en dépit de la faiblesse des indicateurs récents, "les conditions préalables à une amélioration de la croissance en 2011 semblent être toujours là".

Il n'y a pas de raison que la banque centrale en fasse davantage aujourd'hui pour l'économie, a-t-il assuré. Selon lui, "à ce stade" les risques de déflation sont "faibles".

La Fed a les moyens d'agir et est "prête" à la faire, mais ne le fera que si cela s'avère nécessaire, "en particulier, si les perspectives de l'économie devaient se détériorer fortement", a-t-il prévenu.

 

Première publication : 27/08/2010

  • ÉTATS-UNIS

    L'économie américaine sous la menace d'un retour de la récession

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La Fed va accroître son soutien à l'économie

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Aux États-Unis, 131 000 emplois ont été détruits en juillet

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)