Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je ne crois pas que ça va me hanter"

En savoir plus

Economie

Apple prépare ses tubes de la rentrée

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 30/08/2010

Apple organise mercredi un grand show de rentrée. Les nouveautés devraient concerner la musique. Comme chaque année, les rumeurs vont bon train.

Une once de Beatles, deux doigts de service musical en streaming, une louche de nouvel iPod Touch et une pincée d’iTV : à deux jours de la conférence de rentrée d’Apple, le moulin à rumeurs a déjà bien mouliné.

Le géant de Cupertino (Californie) a annoncé, le 26 août, qu’il tiendrait le 1er septembre à San Francisco l’une de ces grands-messes dont il a le secret. Steve Jobs, le PDG de la marque à la pomme, devrait y parler de musique, comme en témoigne la guitare qui orne le carton d’invitation.

Même si on est loin du buzz qui avait précédé la naissance de l’iPad en janvier, l’annonce du raout d’automne a donné lieu à une déferlante de rumeurs sur la Toile.

La majorité des technophiles tablent sur une évolution de l’iPod, le lecteur multimédia d’Apple, qui devrait se voir doté d’une caméra frontale pour permettre les "chats" vidéo. Son mini-cousin, l’iPod Nano, pourrait lui perdre sa molette de navigation. Les plus optimistes misent sur l’annonce d’un nouvel iPad, plus petit et donc moins cher. Mais on serait alors bien loin de l’univers musical.

Télévision 2.0

L’autre grand sujet de débat concerne l'éventuel accès à des services en ligne. Apple a mis, jusqu’à présent, tous ses œufs numériques dans le panier fourre-tout d’iTunes, un logiciel qu’il faut installer sur son ordinateur. Une stratégie qui apparaît de plus en plus dépassée avec le développement rapide des solutions 100 % en ligne, qui ne nécessitent pas de téléchargement préalable . La bande de Steve Jobs avait racheté, puis fermé en mai dernier Lala.com, un site de musique en "streaming". Apple pourrait profiter de cette conférence pour annoncer le lancement de son propre site de téléchargement légal ou d’écoute de musique.

Le show de mercredi pourrait aussi être l’occasion de prendre Google de vitesse dans la course à la télévision 2.0… Le géant de l’Internet promet pour 2011 une Google TV, c’est-à-dire un téléviseur incorporant des services tels que le mail ou les vidéos YouTube. Apple pourrait répondre à cette initiative en ressuscitant son Apple TV, qui existe depuis 2005, sous l’appellation iTV. Cette refonte permettrait à l'entreprise de proposer, via son nouveau boîtier, un service de location de films et de séries.

Et, enfin, il y a l’arlésienne d’Apple. Steve Jobs court depuis toujours après le catalogue des Beatles, l’un des derniers grands noms de la musique manquant à son iTunes. Du coup, à chaque nouvelle conférence d’Apple, l’hypothèse de l’arrivée des "Fabulous Four" dans le catalogue refait surface.

Première publication : 30/08/2010

COMMENTAIRE(S)