Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signent l'accord de paix

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France mise à l'index pour sa législation sur la fessée

En savoir plus

DÉBAT

Boris Nemtsov assassiné : L'opposition russe punie?

En savoir plus

DÉBAT

Netanyahou aux Etats-Unis : Le coup de froid entre Israël et la maison blanche

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Grèce, Allemagne, Espagne… L'Agriculture européenne réformée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

La France, principale bénéficiaire de la PAC

En savoir plus

FOCUS

Chine : vers de meilleures conditions pour les travailleurs migrants de Pékin

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vieux Farka Touré, le blues du désert

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Islamisme radical, comment prévenir et guérir ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Washington impose de nouvelles sanctions à Pyongyang

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/08/2010

Le Trésor américain va geler les avoirs détenus aux États-Unis par des personnes physiques et morales nord-coréennes que Washington soupçonne de financer le programme nucléaire de Pyongyang.

AFP - Le Trésor américain a annoncé lundi avoir étendu sa liste noire des personnes physiques et morales nord-coréennes que Washington accuse de contribuer au programme nucléaire militaire de Pyongyang, et dont les avoirs éventuels seront désormais gelés aux Etats-Unis.

Quatre individus, dont deux travaillant au Bureau général de l'énergie atomique nord-coréen, et huit sociétés ont été mis à l'index, selon un communiqué du Trésor publié sur son site internet.

En plus du gel de leurs avoirs, les personnes physiques ainsi désignées seront interdites de voyage aux Etats-Unis.

Première publication : 30/08/2010

  • CORÉE DU NORD

    Jimmy Carter obtient la libération d'un Américain

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Washington va durcir ses sanctions contre la Corée du Nord

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Pour Hillary Clinton, la Corée du Nord doit cesser les provocations

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)