Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Sports

Quand Blanc débutait en Bleu

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/08/2010

Avant de devenir le champion que l'on connaît, puis l'entraîneur de l'équipe de France, Laurent Blanc a lui aussi vécu sa première sélection. Retour en 1989, peu avant une première rencontre France - Irlande.

1989. Une année marquée d’une pierre blanche pour Laurent Blanc. S'il remporte cette année-là la Coupe de France avec Montpellier, le futur entraîneur des Bleus honorera également sa première sélection sous le maillot national.

En 1988, il fait partie des champions d’Europe des moins de 21 ans et sera appelé en équipe A, par Michel Platini, pour affronter l’Irlande en match amical le 7 février 1989. Pour sa première, Laurent Blanc (24 ans) entrera sur la pelouse du stade Dalymount Park de Dublin à la 67e minute, remplaçant le Marseillais Philippe Vercruysse, qui, lui, jouait sa dernière sélection internationale.

La rencontre se soldera par un match nul (0-0), et Laurent Blanc devra encore attendre pour fêter sa première victoire en Bleu. Après deux matchs sans succès, celui du 16 août 1989 face à la Suède en match amical (4-2) permettra au "Président" Blanc de gagner ses premiers galons. Il délivrera sa première passe décisive à son coéquipier montpelliérain, un certain Eric Cantona. Un début prometteur pour le champion du monde et d'Europe en devenir.


Première publication : 31/08/2010

  • FOOTBALL

    Blanc rappelle Lloris et Malouda, Toulalan et Abidal restent sur la touche

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Les Bleus de Laurent Blanc s'inclinent face à la Norvège

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Laurent Blanc dévoile les grandes lignes de son projet à la tête des Bleus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)