Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardifs sont rarement désintéressés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Qatar va investir 5 milliards de livres au Royaume-Uni

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mystère Fillon"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : après 5 mois de blocage, un gouvernement voit le jour

En savoir plus

Sports

Quand Blanc débutait en Bleu

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/08/2010

Avant de devenir le champion que l'on connaît, puis l'entraîneur de l'équipe de France, Laurent Blanc a lui aussi vécu sa première sélection. Retour en 1989, peu avant une première rencontre France - Irlande.

1989. Une année marquée d’une pierre blanche pour Laurent Blanc. S'il remporte cette année-là la Coupe de France avec Montpellier, le futur entraîneur des Bleus honorera également sa première sélection sous le maillot national.

En 1988, il fait partie des champions d’Europe des moins de 21 ans et sera appelé en équipe A, par Michel Platini, pour affronter l’Irlande en match amical le 7 février 1989. Pour sa première, Laurent Blanc (24 ans) entrera sur la pelouse du stade Dalymount Park de Dublin à la 67e minute, remplaçant le Marseillais Philippe Vercruysse, qui, lui, jouait sa dernière sélection internationale.

La rencontre se soldera par un match nul (0-0), et Laurent Blanc devra encore attendre pour fêter sa première victoire en Bleu. Après deux matchs sans succès, celui du 16 août 1989 face à la Suède en match amical (4-2) permettra au "Président" Blanc de gagner ses premiers galons. Il délivrera sa première passe décisive à son coéquipier montpelliérain, un certain Eric Cantona. Un début prometteur pour le champion du monde et d'Europe en devenir.


Première publication : 31/08/2010

  • FOOTBALL

    Blanc rappelle Lloris et Malouda, Toulalan et Abidal restent sur la touche

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Les Bleus de Laurent Blanc s'inclinent face à la Norvège

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Laurent Blanc dévoile les grandes lignes de son projet à la tête des Bleus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)