Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "manoeuvres tactiques" de Mahmoud Abbas

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 2)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : la polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : Moscou lance des manœuvres militaires à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • Le projet ferroviaire du grand Tunis remis sur les rails

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Cinéma : “Noor”, le transsexuel pakistanais qui voulait redevenir un homme

    En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Ligue des champions : avantage pour le Real Madrid vainqueur du Bayern Munich

    En savoir plus

Economie

Les HLM aussi se sont fait piéger par les subprimes

©

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 02/09/2010

Selon le rapport de la Mission interministérielle d'inspection du logement social, révélé par La Tribune, la dette des organismes HLM qui ont souscrit à des emprunts toxiques s’élève à plus de 7 milliards d’euros.

Quand les subprimes rattrapent les logements sociaux… La Mission interministérielle d’inspection du logement social (Miilos) a constaté que depuis 2007, les organismes HLM n’ont pas hésité à souscrire des prêts adossés à des produits financiers toxiques de type subprimes, révèle mercredi le quotidien économique La Tribune.

Une mode qui a culminé en 2008 puisque 22,5% des 151 offices HLM contrôlés y avaient eu recours. Mais même en 2009, alors que la crise des subprimes était déjà largement en cours, 27 établissements ont continué ce jeu dangereux.

Et le réveil a été brutal confirme la Miilos. Aujourd’hui, la dette des organismes de gestion HLM qui se sont laissés tenter par ces prêts dépassent les 7 milliards d’euros. Tous ne sont pas logés à la même enseigne. Dans la majorité des cas, la part de ces produits dans la masse globale de la dette ne dépasse pas les 5%. Mais pour 12 d’entre eux, elle dépasse les 10% et culmine même à 50% pour certains.

Mesures d’économie

Ce triste résultat est autant imputable aux offices HLM qu’aux banques, note encore le rapport. En effet, au plus fort de l’engouement pour ces investissements à risques, les établissements financiers vantaient les prêts adossés à des emprunts de type subprimes car ils permettaient de bénéficier d’un taux d’intérêt plus bas que la moyenne. Sauf qu’il s’agit d’un taux variable et avec l’effondrement du système, il a explosé…

"Nous craignons maintenant une augmentation des sinistres", prévient dans La Tribune Daniel Dauvet, chef adjoint de la Miilos. Les établissements concernés vont, en effet, devoir constituer des provisions pour assurer le remboursement de leur dette. Autant d’économies qu’il va falloir faire par ailleurs…

Déjà en septembre 2009, un établissement lyonnais spécialisé dans le logement social avait justifié des mesures d’économie par une ardoise de 49 millions d’euros due à la crise des subprimes. Une situation qui risque, au final, de ne pas arranger les affaires des locataires de ces habitations…

Crédit photo : lemmiword (Flickr)

Première publication : 01/09/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)