Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le brio", Camelia Jordana sur la voie de l’éloquence

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les espoirs déçus des Tunisiens de Bir Ali, 7 ans après la révolution

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"TPIY, dernier acte"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Émoticône hijab : la victoire de Rayouf Alhumedhi, lycéenne saoudienne

En savoir plus

Amériques

Washington inscrit les Taliban pakistanais sur sa "liste noire" des organisations terroristes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/09/2010

Les États-Unis ont ajouté les Taliban pakistanais à leur liste noire des organisations terroristes internationales. La justice américaine a, elle, inculpé leur chef, Hakimullah Mehsud, de complot dans la mort de sept agents de la CIA, en 2009.

AFP - Les Etats-Unis ont annoncé mercredi avoir placé les talibans pakistanais (Tehrik-e-Taliban) sur une liste noire des organisations terroristes internationales.

Après examen, "il existe suffisamment d'éléments factuels" pour prendre une telle décision, écrit la secrétaire d'Etat Hillary Clinton dans une note datée du 12 août et publiée mercredi au journal officiel (Federal Register).

L'inscription sur liste noire implique que tous les avoirs éventuels de l'organisation aux Etats-Unis seront gelés. Elle interdit aux citoyens américains de financer le groupe, et ses membres se voient interdire l'entrée sur le territoire américain.

Un groupe de sénateurs américains avait appelé le 11 mai à cette décision, après l'annonce de l'implication de Tehrik-e-Taliban dans l'attentat raté de Times Square, le 1er mai à New York.

Le groupe est aussi le maître d'oeuvre d'une vague d'attentats qui a fait plus de 3.500 morts au Pakistan en trois ans.

La liste noire des Etats-Unis comprend entre autres le mouvement pakistanais Lashkar-e-Taiba, accusé d'avoir conçu les attentats sanglants de 2008 à Bombay, ainsi que le Hamas palestinien, le Hezbollah libanais, l'IRA irlandaise ou les Tigres tamouls sri-lankais.
 

Première publication : 01/09/2010

COMMENTAIRE(S)