Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

2014-10-18 14:45-

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Alain Duhamel signe "Une histoire personnelle de la Ve République"

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le fardeau d'une nation"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Start-up, la tentation de l'étranger

En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

Amériques

Washington inscrit les Taliban pakistanais sur sa "liste noire" des organisations terroristes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/09/2010

Les États-Unis ont ajouté les Taliban pakistanais à leur liste noire des organisations terroristes internationales. La justice américaine a, elle, inculpé leur chef, Hakimullah Mehsud, de complot dans la mort de sept agents de la CIA, en 2009.

AFP - Les Etats-Unis ont annoncé mercredi avoir placé les talibans pakistanais (Tehrik-e-Taliban) sur une liste noire des organisations terroristes internationales.

Après examen, "il existe suffisamment d'éléments factuels" pour prendre une telle décision, écrit la secrétaire d'Etat Hillary Clinton dans une note datée du 12 août et publiée mercredi au journal officiel (Federal Register).

L'inscription sur liste noire implique que tous les avoirs éventuels de l'organisation aux Etats-Unis seront gelés. Elle interdit aux citoyens américains de financer le groupe, et ses membres se voient interdire l'entrée sur le territoire américain.

Un groupe de sénateurs américains avait appelé le 11 mai à cette décision, après l'annonce de l'implication de Tehrik-e-Taliban dans l'attentat raté de Times Square, le 1er mai à New York.

Le groupe est aussi le maître d'oeuvre d'une vague d'attentats qui a fait plus de 3.500 morts au Pakistan en trois ans.

La liste noire des Etats-Unis comprend entre autres le mouvement pakistanais Lashkar-e-Taiba, accusé d'avoir conçu les attentats sanglants de 2008 à Bombay, ainsi que le Hamas palestinien, le Hezbollah libanais, l'IRA irlandaise ou les Tigres tamouls sri-lankais.
 

Première publication : 01/09/2010

COMMENTAIRE(S)