Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : le "non" à l'indépendance de l'Écosse remporte 55,3 % des voix

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • À Washington, Petro Porochenko réclame et obtient plus de soutien des États-Unis

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

Economie

Le taux de chômage diminue lentement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/09/2010

Le taux de chômage en France métropolitaine s'élève à 9,3 % au second semestre, en baisse de 0,2 points par rapport au premier semestre selon l'Insee. Il atteint 9,7 % en incluant les DOM.

AFP - Le taux de chômage en France, à son plus haut niveau depuis dix ans avec la crise, a baissé de 0,2 point au deuxième trimestre à 9,3% en métropole et à 9,7% avec les départements d'outre-mer (DOM), a indiqué jeudi l'Insee.

Ces données sont une estimation corrigée des variations saisonnières à "plus ou moins 0,3 point", a précisé l'Institut national de la statistique et des études économiques, qui a révisé les données de la fin de l'année 2009.

L'Insee mesure chaque trimestre le nombre de chômeurs, que la personne soit inscrite ou non à Pôle emploi et ait ou non droit à une indemnisation.

Son taux de chômage est calculé selon les normes du Bureau international du Travail (BIT), seule base de comparaison internationale.

En moyenne, le taux de chômage BIT s'est établi à 9,7% de la population active en incluant les DOM, après une baisse de 0,1 point au premier trimestre et de 0,2 point au deuxième. Il avait atteint 10% fin 2009 comme en 1999.

En métropole, le taux de chômage s'est établi à 9,3%, en baisse également de 0,1 point au premier trimestre puis de 0,2 point au deuxième, selon l'Insee.

"C'est la première baisse significative depuis la crise, le deuxième trimestre de baisse après 21 mois de hausse", a observé la ministre de l'Economie et de l'Emploi Christine Lagarde.

Pour son secrétaire d'Etat Laurent Wauquiez, "c'est un vrai tournant" même s'"il faut rester prudent car on n'a pas encore une baisse massive".

Le détail fourni par l'Insee montre aussi un net repli du chômage partiel, qui touchait 126.000 salariés en moyenne au deuxième trimestre, soit le niveau du quatrième trimestre 2008. Le temps partiel subi, lui, est resté "stable".

Le chômage reste très supérieur au point bas du deuxième trimestre 2008 (7,2% en métropole et 7,6% avec DOM), la crise ayant provoqué une envolée inédite du nombre de chômeurs.

Le marché du travail s'était amélioré entre 2006 et 2008 mais la crise a détruit plus d'un demi-million d'emplois salariés.

Selon l'Insee, la France comptait au deuxième trimestre 2,624 millions de chômeurs, et plus généralement 3,3 millions de personnes ne travaillant pas mais souhaitant travailler, qu’elles soient ou non disponibles dans les deux semaines pour travailler et qu’elles recherchent ou non un emploi.

L'Insee ne publie plus de taux mensuel depuis de graves problèmes statistiques soulevés en 2007 qui ont conduit à un changement de méthode.

Au deuxième trimestre, l'Insee n'enregistre pas d'amélioration pour les 15-24 ans avec un taux de chômage se maintenant à 23,3% en métropole soit 632.000 jeunes actifs sans emploi (24,1% avec les DOM).

C'est pour les autres tranches d'âge que le taux de chômage a baissé au deuxième trimestre à 8,4% en métropole pour les 25-49 ans (contre 8,6% au premier trimestre).

La baisse est plus nette à 6,1% en métropole pour les 50 ans et plus, soit 450.000 seniors au chômage (contre 6,6% au premier trimestre), le gouvernement y voyant le résultat de la pression mise sur les entreprises sur ce sujet.

Première publication : 02/09/2010

  • FRANCE

    Le chômage baisse pour le deuxième mois consécutif

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    En France, les destructions d'emplois ont battu des records en 2009

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)