Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le scrutin sera-t-il crédible ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

FOCUS

La pollution aux PCB, l'autre scandale qui vise Monsanto

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Square" : Palme d'or cynique sur notre société occidentale

En savoir plus

FACE À FACE

Interview d'Emmanuel Macron : François Hollande "ne passera rien" au président

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping veut "ouvrir davantage" l'économie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Premiers de corvée"

En savoir plus

Amériques

Dix-sept soldats et policiers tués lors d'affrontements avec les Farc

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2010

Les affrontements qui ont opposé ces dernières 24 heures les forces gouvernementales et les rebelles des Farc ont fait 17 victimes parmi les soldats et les policiers. La dernière attaque significative de la guérilla remonte au 31 juillet.

AFP - Dix-sept soldats et policiers colombiens ont été tués au cours des dernières 24 heures lors d'affrontements avec la guérilla des Farc, a-t-on appris jeudi de source policière.

Il s'agit des premières pertes enregistrées par les forces gouvernementales depuis l'entrée en fonction le 7 août du président Juan Manuel Santos, successeur et ex-ministre de la Défense d'Alvaro Uribe.

SANTOS FACE À LA PROBLÉMATIQUE DES FARC


Une embuscade tendue par les guérilléros de Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) contre une unité des "Escadrons spécialisés de carabiniers" (Encar) a fait 14 morts mercredi dans les rangs de ce détachement anti-guérilla de la police, dans le département de Caqueta (sud), a indiqué à l'AFP une source policière qui a requis l'anonymat.

Un précédent bilan mercredi faisait état de cinq morts, "mais depuis qu'on est parvenu sur les lieux jeudi", il a été révisé à la hausse, a ajouté cette source, soulignant la lenteur et la difficulté des secours en raison du terrain miné par les Farc, très actives dans la région.

Par ailleurs, trois militaires ont été tués et sept autres blessés jeudi lors de deux accrochages avec les Farc dans les départements de Norte de Santander (nord-est, frontalier du Venezuela) et de Narino (sud, frontalier de l'Equateur), de même source.

La dernière attaque significative des Farc remontait au 31 juillet, quand cette guérilla avait tué cinq policiers et un militaire dans la municipalité de Solita, également dans le département de Caqueta.

Première publication : 03/09/2010

  • COLOMBIE

    Le chef des Farc tend la main au futur nouveau président

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)