Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Valls : opération séduction

En savoir plus

  • Naufrage d’un ferry en Corée du Sud : 3 morts et une centaine de disparus

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • Obama à Poutine : les insurgés de l’est de l’Ukraine doivent poser les armes

    En savoir plus

  • Michel Foucher : "Dans l'Est, les gens se sentent ukrainiens"

    En savoir plus

EUROPE

Paris et Londres partageront l'A400M, mais pas les porte-avions

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2010

Les ministres de la Défense de France et de Grande-Bretagne se sont rencontrés vendredi, à Paris, pour débattre de leurs programmes d'armement. Ils ont convenu de mutualiser certains de leurs programmes de défense, dont l'avion "A400M".

AFP - La France et la Grande-Bretagne vont développer leur coopération bilatérale dans le domaine de la défense, avec l'objectif de mutualiser certains moyens, sans aller jusqu'au partage des porte-avions, jugé vendredi "irréaliste" par les ministres de la Défense Hervé Morin et Liam Fox.

"La France et la Grande-Bretagne sont deux pays européens qui consacrent un budget significatif pour leur défense et nous avons discuté des perspectives de mise en commun de nos capacités, de coopération bilatérale et de mutualisation", a déclaré à la presse Hervé Morin, à l'issue d'une réunion avec son homologue britannique.

Les deux ministres ont toutefois démenti l'information publiée mardi par le quotidien britannique The Times selon laquelle la Grande-Bretagne et la France se préparaient à annoncer le partage des missions de leurs trois porte-avions (le français Charles de Gaulle et deux navires britanniques), afin d'augmenter leurs capacités militaires et de réduire leurs coûts.

"En ce qui concerne le partage des porte-avions, j'incline à penser que c'est totalement irréaliste", a assuré Liam Fox. "Mais pour la mise en commun de nos moyens dans d'autres domaines, comme les moyens aériens tactiques ou stratégiques, c'est très différent".

"Nous avons évoqué quelques pistes: les (avions de transport militaire) A 400M, les ravitailleurs, éventuellement une coopération sur des moyens navals - mais pas sur le porte-avions, pour que les choses soient claires", a précisé Hervé Morin.

Le président Nicolas Sarkozy avait indiqué la semaine dernière que la France était "prête à s'engager" dans des "projets concrets" de coopération en matière de défense avec la Grande-Bretagne face aux "défis nouveaux".

Mais le rapprochement en cours entre Paris et Londres vise surtout à faire des économies, avec une partie britannique particulièrement intéressée par une coopération accrue permettant de réaliser des "économies d'échelle", comme l'a souligné vendredi Liam Fox.

Le gouvernement de coalition britannique s'est engagé à de fortes coupes budgétaires pour réduire sa dette, qui ne devraient pas épargner la défense.

Le ministère britannique de la Défense doit publier en octobre la "Defense review", un examen des principaux objectifs de la défense britannique, qui tranchera sur les priorités de son budget.

"Nous avons besoin de nous adapter au nouvel environnement en matière de sécurité (...), avec un élément d'urgence lié aux contraintes économiques", a précisé le ministre britannique.

"Le travail en cours se fait au rythme de la partie britannique, qui effectue une revue stratégique en profondeur, dans une problématique budgétaire lourde", a d'ailleurs reconnu Hervé Morin.

Les ministres ont prévu de se revoir mi-octobre. "Fin octobre, vous aurez des réponses beaucoup plus précises" sur les projets de coopération, a annoncé M. Morin.

Les deux hommes ont aussi discuté de l'Afghanistan, où les soldats britanniques et français sont engagés, et ont annoncé avoir une position commune sur la nécessité d'une "réforme en profondeur des structures de l'Alliance atlantique, pour dégager un certain nombre d'économies", a indiqué Hervé Morin.

"Nous dépensons beaucoup trop d'argent pour le moment, par rapport à ce que nous obtenons", a jugé Liam Fox.

La question de la réforme de l'Alliance atlantique sera abordée lors du prochain sommet de l'Otan, les 19 et 20 novembre à Lisbonne.

Première publication : 03/09/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)