Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les Taliban pakistanais promettent d'attaquer les États-Unis et l'Europe

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/09/2010

Après que Washington a placé le groupe pakistanais Tehrik-e-Taliban sur sa liste noire des organisations terroristes internationales, un commandant de l'organisation menace de se venger des frappes effectuées par les drones américains.

AFP - Les talibans pakistanais ont menacé vendredi d'attaquer les Etats-Unis et l'Europe, deux jours après que Washington eut annoncé avoir placé le groupe pakistanais Tehreek-e-Taliban sur une liste noire des organisations terroristes internationales.

"Bientôt, nous viserons l'Amérique et l'Europe, nous nous vengerons des frappes de drones", a déclaré au téléphone à l'AFP Qari Hussain, un commandant du Tehreek-e-Taliban, qui s'exprimait d'un endroit non précisé.

"(Le président américain Barack) Obama et ses alliés sont nos ennemis, ils ont peur de nous. Cela nous est égal s'ils nous ont qualifiés de groupe terroriste", a ajouté celui qui est surnommé "Ustad-e-Fidaeen" ou "Enseignant des kamikazes".

"Nous mènerons davantage d'attaques, à l'intérieur du Pakistan et de l'Afghanistan. Nous viserons les Américains et leurs alliés où qu'ils soient", a encore dit Qari Hussain.

"Obama et ses amis sont les véritables terroristes. Le Pakistan est aussi un allié des Etats-Unis, et nous attaquerons tous les responsables du gouvernement pakistanais", a-t-il conclu.

Les forces américaines déployées en Afghanistan procèdent régulièrement à des frappes à l'aide de missiles tirés par des drones contre des talibans et d'autres insurgés islamistes liés au réseau Al-Qaïda, réfugiés dans les zones tribales du Nord-Ouest du Pakistan.

Washington qualifie d'endroit le plus dangereux du monde cette région montagneuse difficile d'accès et qui échappe largement au contrôle du gouvernement pakistanais.

Les Etats-Unis ne confirment jamais avoir procédé à des attaques de drones au Pakistan, mais leurs forces armées et la CIA, leur centrale du renseignement, sont les seules dans la région à disposer de tels avions sans pilote.

Depuis août 2008, plus de 1.000 personnes ont été tuées au cours de plus de 100 attaques de drones au Pakistan, dont un certain nombre de commandants des insurgés. Ces opérations attisent le sentiment anti-américain qui est répandu au Pakistan.

Première publication : 04/09/2010

  • PAKISTAN

    La minorité chiite de Quetta visée par un attentat

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Au moins trente morts dans un triple attentat-suicide à Lahore

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Washington inscrit les Taliban pakistanais sur sa "liste noire" des organisations terroristes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)