Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

Sports

La FFF licencie Raymond Domenech pour "faute grave"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/09/2010

La Fédération française de football (FFF) a envoyé une lettre de licenciement à Raymond Domenech, selon différentes sources. La "faute grave" a été retenue contre l'ancien sélectionneur des Bleus, après le fiasco français au Mondial-2010.

AFP - La Fédération française de football (FFF) a envoyé une lettre de licenciement à son ancien sélectionneur Raymond Domenech, qui est toujours salarié de la DTN, a indiqué dimanche à l'AFP une source proche du dossier, confirmant une information de France Télévisions et France Info.

Selon France Info, dimanche matin, la "faute grave" a été retenue.

Le président par intérim de la FFF Fernand Duchaussoy avait livré quelques pistes le 23 juillet, évoquant parmi les "reproches" des "faits inacceptables, contraires à l'éthique, par exemple de ne pas serrer la main à l'entraîneur adverse (Carlos Alberto Parreira, sélectionneur de l'Afrique du Sud, ndlr) et aussi de ne pas avoir averti le président, présent sur place, des événements qui se sont passés à la mi-temps de France-Mexique".

Il serait également reproché à l'ancien sélectionneur d'avoir lu le communiqué des joueurs grévistes le 20 juin à Knysna.

De passage à Clairefontaine mercredi, dans le cadre d'un rassemblement de l'équipe de France, M Duchaussoy était resté vague sur la procédure en cours à l'encontre de Domenech: "Je vais prendre une décision, en tout cas je l'ai prise mais il faut que j'envoie un courrier. Raymond souhaite que l'on n'en rajoute pas, que cela ne devienne pas un feuilleton."

Interrogé pour savoir si l'ancien patron des Bleus allait être licencié, M. Duchaussoy avait botté en touche: "Tant qu'il n'a pas reçu sa lettre, il ne le sait pas, je ne vais pas faire une déclaration comme ça... La procédure est très encadrée".

Si la faute grave a été retenue, le licenciement ne donne pas droit à des indemnités de licenciement. Mais un salarié peut contester le caractère de "faute grave" devant les prud'hommes.

Par ailleurs, les chiffres d'indemnités, en cas de licenciement à l'amiable, évoqués par France Soir le 25 août "entre 1,5 et 2 millions d'euros" ne correspondraient pas à la réalité.

Le calcul fait par le journal Le Parisien cette semaine, sur la base du salaire de Domenech, fait état d'indemnités qui s'élèveraient à près de 300.000 euros, tandis que le JDD évoque une somme de 500.000 euros, ces deux chiffres semblant plus proches de la réalité.
 

Première publication : 05/09/2010

  • FOOTBALL

    Des joueurs accusent Domenech d’être la "taupe" des Bleus

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Patrice Evra taille un costard à Domenech et vilipende Thuram

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La FFF se réunit en conseil fédéral pour tourner la page Domenech-Escalettes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)