Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

Sports

La FFF licencie Raymond Domenech pour "faute grave"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/09/2010

La Fédération française de football (FFF) a envoyé une lettre de licenciement à Raymond Domenech, selon différentes sources. La "faute grave" a été retenue contre l'ancien sélectionneur des Bleus, après le fiasco français au Mondial-2010.

AFP - La Fédération française de football (FFF) a envoyé une lettre de licenciement à son ancien sélectionneur Raymond Domenech, qui est toujours salarié de la DTN, a indiqué dimanche à l'AFP une source proche du dossier, confirmant une information de France Télévisions et France Info.

Selon France Info, dimanche matin, la "faute grave" a été retenue.

Le président par intérim de la FFF Fernand Duchaussoy avait livré quelques pistes le 23 juillet, évoquant parmi les "reproches" des "faits inacceptables, contraires à l'éthique, par exemple de ne pas serrer la main à l'entraîneur adverse (Carlos Alberto Parreira, sélectionneur de l'Afrique du Sud, ndlr) et aussi de ne pas avoir averti le président, présent sur place, des événements qui se sont passés à la mi-temps de France-Mexique".

Il serait également reproché à l'ancien sélectionneur d'avoir lu le communiqué des joueurs grévistes le 20 juin à Knysna.

De passage à Clairefontaine mercredi, dans le cadre d'un rassemblement de l'équipe de France, M Duchaussoy était resté vague sur la procédure en cours à l'encontre de Domenech: "Je vais prendre une décision, en tout cas je l'ai prise mais il faut que j'envoie un courrier. Raymond souhaite que l'on n'en rajoute pas, que cela ne devienne pas un feuilleton."

Interrogé pour savoir si l'ancien patron des Bleus allait être licencié, M. Duchaussoy avait botté en touche: "Tant qu'il n'a pas reçu sa lettre, il ne le sait pas, je ne vais pas faire une déclaration comme ça... La procédure est très encadrée".

Si la faute grave a été retenue, le licenciement ne donne pas droit à des indemnités de licenciement. Mais un salarié peut contester le caractère de "faute grave" devant les prud'hommes.

Par ailleurs, les chiffres d'indemnités, en cas de licenciement à l'amiable, évoqués par France Soir le 25 août "entre 1,5 et 2 millions d'euros" ne correspondraient pas à la réalité.

Le calcul fait par le journal Le Parisien cette semaine, sur la base du salaire de Domenech, fait état d'indemnités qui s'élèveraient à près de 300.000 euros, tandis que le JDD évoque une somme de 500.000 euros, ces deux chiffres semblant plus proches de la réalité.
 

Première publication : 05/09/2010

  • FOOTBALL

    Des joueurs accusent Domenech d’être la "taupe" des Bleus

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Patrice Evra taille un costard à Domenech et vilipende Thuram

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La FFF se réunit en conseil fédéral pour tourner la page Domenech-Escalettes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)