Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Sports

Gaël Monfils et Richard Gasquet s'affronteront en huitièmes de finale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/09/2010

Après les succès de Gaël Monfils et de Richard Gasquet, samedi, la France a la certitude d'avoir un représentant en quarts de finale de l'US Open pour la première fois depuis dix ans. Paul-Henri Mathieu et Arnaud Clément sont éliminés.

REUTERS - Pour la première fois depuis dix ans, il y aura au moins un Français en quart de finale de l'US Open, conséquence des succès conjugués, samedi au troisième tour, de Gaël Monfils et Richard Gasquet.

Gaël Monfils, tête de série numéro 17), et Richard Gasquet s'affronteront lundi en huitièmes de finale.

En revanche, le tournoi s'est arrêté pour Paul-Henri Mathieu et Arnaud Clément, éliminés respectivement par le Suisse Roger Federer (n°2) et l'Américain Mardy Fish (n°19).

Gaël Monfils a dominé en quatre sets (7-6 6-7 6-2 6-4 en 3h42) le Serbe Janko Tipsarevic alors que Richard Gasquet, 38e mondial, a pris la mesure du géant sud-africain Kevin Anderson, 77e mondial, 6-4 7-6 7-5.

"Les conditions n'étaient pas faciles avec beaucoup de vent mais j'ai réussi à m'en sortir", a dit Gaël Monfils.

"Le tennis était moins bon mais l'attitude m'a beaucoup aidée, j'ai gagné avec mon physique. Quand il s'est arrêté de jouer à 5-4 au deuxième set, il semblait avoir très mal à la jambe gauche. Je me suis tendu, j'ai abusé d'amorties pensant qu'il avait mal et en fait, il n'avait pas mal !"

"Il a mieux géré le tie-break que moi. Ma tactique était simple: remettre et courir. Cette année, j'ai très mal joué en Grand Chelem et ce huitième de finale m'apparaît comme un
résultat normal, ce n'est pas une grosse performance."

De son côté, Richard Gasquet a mieux maîtrisé son affaire. Grâce à de beaux retours, il a tenu en respect Kevin Anderson, gros serveur et 77e mondial.

La seule frayeur est intervenue à la fin du troisième set lorsque le double-mètre sud-africain a servi pour le gain de la manche à 5-4. Le Français a alors haussé le ton pour éviter une prolongation. Et n'a toujours pas cédé la moindre manche en trois rencontres.

"J'apprécie assez les gros serveurs plutôt que les joueurs de fond de court", a expliqué l'Héraultais, de retour au premier plan.

"Je trouve que je rejoue bien mais cela n'a rien d'exceptionnel, c'était encore mieux à Roland-Garros. Mais ça fait plaisir d'atteindre les huitièmes de finale ici. Les Chelems, ce sont les tournois qui comptent, ça va me permettre aussi de remonter au classement."

Clément pas si loin

Richard Gasquet n'avait plus atteint les huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem depuis Wimbledon 2008. "C'est vrai que le temps passe vite", a-t-il noté.

"A l'Open d'Australie 2009, il m'avait manqué un point (face au Chilien Fernando Gonzalez)... Après, il y a eu mon affaire. On peut dire qu'il m'a fallu un an pour revenir à un bon niveau. Sincèrement, je suis content de retrouver Gaël. Il y aura du plaisir, il a un jeu franc mais je redoute évidemment sa défense."

Les deux joueurs se sont déjà affrontés à quatre reprises sur le circuit ATP, ils sont à égalité deux victoires partout.Ce sera leur deuxième confrontation dans le cadre d'un Grand Chelem après un troisième tour à l'Open d'Australie 2007. A l'époque, Richard Gasquet s'était imposé en quatre sets.

Les deux tricolores ne seront pas accompagnés par Arnaud Clément et Paul-Henri Mathieu. Opposé à Roger Federer (n°2), l'Alsacien, 109e mondial, a été très perturbé par le vent violent qui a balayé le Stadium Arthur Ashe. Il a été étrillé 6-4 6-3 6-3 en 1h39.

"Je n'ai pris aucun plaisir avec ce vent", a dit Paul-Henri Mathieu, qui achèvera la saison sans entraîneur, sa collaboration avec Olivier Malcor prenant fin à New York.

Quant à Arnaud Clément, il a poussé Mardy Fish (n°19) aux cinq sets (4-6 6-3 6-4 1-6 6-3). "Je ne suis pas accablé, plutôt fier de moi", a dit l'Aixois après cette défaite.

"Mon niveau de jeu était excellent, malgré les conditions atmosphériques. Dommage qu'il me rebreake à 3-2 au cinquième set alors que je venais de combler mon retard. Mais sincèrement, je me suis éclaté. Si Guy Forget devait m'appeler en coupe Davis pour le double, ce serait avec grand bonheur. Je ne suis pas comme les joueurs de foot qui disent: 'Je mets un terme à ma carrière internationale'.

 

Première publication : 05/09/2010

  • TENNIS - US OPEN

    Gilles Simon et Michaël Llodra se qualifient pour le 3e tour

    En savoir plus

  • US OPEN

    Gasquet s'offre le scalp de Davydenko, Federer et Djokovic qualifiés pour le 3e tour

    En savoir plus

  • US OPEN

    Victoria Azarenka victime de la chaleur de Flushing Meadows

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)