Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Sports

Monfils retrouve Djokovic en quarts, Federer affrontera Söderling

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/09/2010

Le Français Gaël Monfils s'est hissé en quarts de finale aux dépens de son compatriote Richard Gasquet (6-4 7-5 7-5). Il sera opposé au tour suivant à Novak Djokovic, qualifié pour les quarts tout comme Roger Federer et Robin Söderling.

 

REUTERS - Premier Français à jouer un quart de finale de l'US Open depuis dix ans, Gaël Monfils côtoie la crème du tennis mondial dans le bas du tableau où se sont qualifiés lundi Roger Federer, Novak Djokovic et Robin Soderling. Soit, aux côtés du Français, tête de série numéro 17, les numéros 2, 3 et 5 mondiaux.
 
En quart de finale, mercredi, Monfils, très solide vainqueur lundi d'un Richard Gasquet un peu tendre physiquement (6-4 7-5 7-5), défiera le Serbe Novak Djokovic, brillant face à Mardy Fish, tête de série numéro 19.
 
Devant son public, l'Américain a été écarté 6-3 6-4 6-1 et Djokovic, après un coup de chaud au premier tour dans la fournaise de Flushing Meadows, symptomatique de sa difficulté à jouer sous des températures élevées, a fait forte impression.
 
Le Serbe, qui fut un des deux seuls hommes avec Juan Martin del Potro, tenant du titre à New York, à perturber le mano a mano Federer-Nadal ces dernières années en s'imposant à l'Open d'Australie 2008, progresse de tour en tour:
 
"A ce stade du tournoi, c'est très encourageant d'élever mon niveau de jeu et de me sentir de mieux en mieux sur le court."
 
Son prédécesseur au classement mondial, Roger Federer, n'a pas pu progresser depuis l'entame de cet US Open et pour cause, il n'a toujours pas cédé le moindre set à ses adversaires.
 
Il a poursuivi sa série lundi en battant au terme d'un match de haut niveau l'Autrichien Jürgen Melzer, tête de série numéro 13, en trois manches 6-3 7-6 6-3.
 
"Ça a été un match dur aujourd'hui. C'est un adversaire difficile et un ami proche donc ça n'allait pas être facile", a dit le Suisse, qui disputera mercredi son 25e quart de finale consécutif en Grand Chelem et s'approche du record de Jimmy Connors, présent 27 fois d'affilée à ce niveau.
 
Ce record de quarts de finale, Federer pourrait ne pas y penser sans Robin Söderling, car il ne comptabilisait que les demi-finales consécutives (23) avant de buter sur le Suédois en quart à Roland-Garros.
 
 
 
SHARAPOVA PRISE EN FAUTES
 
L'heure de la revanche est venue, puisque les deux hommes se retrouveront au même stade de la compétition à New York, Söderling ayant disposé de l'Espagnol Albert Montanes (n°21) en quatre manches 4-6 6-3 6-2 6-3. "Il a toujours été dangereux mais désormais, il est capable de l'être de façon régulière, au plus haut niveau. Donc c'est un tirage difficile pour moi de le jouer en quarts", a dit Federer.
 
D'autant plus dangereux que Soderling est le seul joueur du tableau à avoir déjà battu Federer et Nadal en Grand Chelem - l'autre à l'avoir fait sur le circuit est Juan Martin del Potro.
 
"C'est toujours une très bonne sensation de jouer contre les meilleurs au monde - c'est pour des matches comme ça qu'on s'entraîne", a dit le Suédois, qui s'attend tout de même à disputer une partie "extrêmement difficile".
 
La difficulté était aussi promise à la Danoise Caroline Wozniacki, tête de série numéro un, face à la Russe Maria Sharapova (n°14), après trois premiers matches comme autant de tours de chauffe et trois jeux perdus seulement.
 
Mais la finaliste de la dernière édition a eu raison sans trembler (6-3 6-4) de la lauréate du tournoi en 2006.
 
A 20 ans, Wozniacki a fait preuve d'un sens tactique aigu pour dominer son adversaire, à qui elle a laissé l'initiative du jeu et, au terme de longs échanges, les fautes.
 
Si Sharapova a totalisé 32 coups gagnants, elle a aussi affiché 36 fautes directes à son tableau personnel et n'était, une fois encore, pas très bonne pour le service.
Neuf double-fautes ont gâché son match, à l'image d'une saison difficile en Grand Chelem - elle n'a pas dépassé les huitièmes de finale - malgré un retour au premier plan cette année, avec deux titres et trois autres finales.
 
"Maria est une grande joueuse donc je savais que ce n'allait pas être facile. J'ai engrangé beaucoup d'expérience l'année dernière, ça m'a manifestement aidée dans le match aujourd'hui", a dit Wozniacki, qui affrontera en quart Dominika Cibulkova.
 
La Slovaque, 45e joueuse mondiale a créé la surprise en éliminant la Russe Svetlana Kuznetsova (n°11) 7-5 7-6, qui n'avait que de la rancoeur pour les organisateurs après avoir dû jouer au bout de la nuit samedi soir et dès 11h00 ce lundi.
 
"C'était très dur pour moi (...) J'étais très molle. Je ne me battais qu'avec moi-même et ne faisait pas toujours ce que je devais faire", a dit la lauréate du tournoi en 2004.
 
Le second quart du haut du tableau sauvera l'honneur russe avec Vera Zvonareva (n°7), opposée à l'Estonienne Kaia Kanepi (n°31), l'autre joueuse des quarts avec Cibulkova à ne pas frayer habituellement à cette hauteur: les six autres prétendantes sont têtes de série 1, 2, 3, 5, 6 et 7.

 

Première publication : 06/09/2010

  • TENNIS - US OPEN

    Gilles Simon battu par Rafael Nadal, Michaël Llodra vaincu par les vertiges

    En savoir plus

  • TENNIS - US OPEN

    Gaël Monfils et Richard Gasquet s'affronteront en huitièmes de finale

    En savoir plus

  • US OPEN

    Victoria Azarenka victime de la chaleur de Flushing Meadows

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)