Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • 2e Division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Economie

Une nouvelle blague potache sur Google vise le président français

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 06/09/2010

Il suffit de taper "trou du cul" sur Google pour voir la page Facebook du président de la République arriver en tête des résultats. Nicolas Sarkozy est victime d’un nouveau "Google bombing".

Depuis ce week-end, la requête "trou du cul" est devenue l’une des plus populaires sur Google en France. Et pour cause : cette recherche fait apparaître, en première position des résultats, la page Facebook de Nicolas Sarkozy.

Le pic constaté pour la requête "trou du cul" le week-end dernier sur le site google.com/trends

Une situation incongrue qui résulte d’une blague de potache d’internautes bidouilleurs. " Un certain nombre de webmestres ont utilisé l'expression en question pour pointer vers la page Facebook de Nicolas Sarkozy, la faisant ainsi remonter parmi les résultats de recherches liés à cette requête", a tenu à expliquer, dans un communiqué, Google ce lundi.

Cette pratique n’est pas inédite, et elle dispose même d’un petit nom dans la galaxie des internautes avertis : le "Google bombing". Elle nécessite une action conjuguée et simultanée de dizaines voire de centaines de webmestres pour réussir à faire remonter leur résultat.

Les plus célèbres d’entre eux ont toujours une connotation militante et politique. Ainsi en octobre 2003, la recherche "miserable failure" ("échec retentissant") menait à la biographie officielle de George W. Bush. En France, à l’occasion de la campagne présidentielle 2007, l’expression "programme Ségolène" renvoyait pendant plusieurs jours à l’article "vide" de Wikipedia.

Nicolas Sarkozy est, pour sa part, un client particulièrement apprécié par les "bombardiers" de Google. En juin 2009, au plus fort de la bataille autour de la loi Hadopi (sur le téléchargement illégal), la requête "trou du cul du web" renvoyait ainsi au site sarkozy.fr. Si le président semble donc abonné à cette partie anatomique, son fils, Jean, a aussi eu droit à son "Google bombing". A l’époque de la polémique autour de sa nomination à la tête de l’EPAD, en septembre 2009, son site arrivait en tête de la recherche "fils à papa" sur Google.

Première publication : 06/09/2010

COMMENTAIRE(S)