Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Economie

Une nouvelle blague potache sur Google vise le président français

©

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 06/09/2010

Il suffit de taper "trou du cul" sur Google pour voir la page Facebook du président de la République arriver en tête des résultats. Nicolas Sarkozy est victime d’un nouveau "Google bombing".

Depuis ce week-end, la requête "trou du cul" est devenue l’une des plus populaires sur Google en France. Et pour cause : cette recherche fait apparaître, en première position des résultats, la page Facebook de Nicolas Sarkozy.

Le pic constaté pour la requête "trou du cul" le week-end dernier sur le site google.com/trends

Une situation incongrue qui résulte d’une blague de potache d’internautes bidouilleurs. " Un certain nombre de webmestres ont utilisé l'expression en question pour pointer vers la page Facebook de Nicolas Sarkozy, la faisant ainsi remonter parmi les résultats de recherches liés à cette requête", a tenu à expliquer, dans un communiqué, Google ce lundi.

Cette pratique n’est pas inédite, et elle dispose même d’un petit nom dans la galaxie des internautes avertis : le "Google bombing". Elle nécessite une action conjuguée et simultanée de dizaines voire de centaines de webmestres pour réussir à faire remonter leur résultat.

Les plus célèbres d’entre eux ont toujours une connotation militante et politique. Ainsi en octobre 2003, la recherche "miserable failure" ("échec retentissant") menait à la biographie officielle de George W. Bush. En France, à l’occasion de la campagne présidentielle 2007, l’expression "programme Ségolène" renvoyait pendant plusieurs jours à l’article "vide" de Wikipedia.

Nicolas Sarkozy est, pour sa part, un client particulièrement apprécié par les "bombardiers" de Google. En juin 2009, au plus fort de la bataille autour de la loi Hadopi (sur le téléchargement illégal), la requête "trou du cul du web" renvoyait ainsi au site sarkozy.fr. Si le président semble donc abonné à cette partie anatomique, son fils, Jean, a aussi eu droit à son "Google bombing". A l’époque de la polémique autour de sa nomination à la tête de l’EPAD, en septembre 2009, son site arrivait en tête de la recherche "fils à papa" sur Google.

Première publication : 06/09/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)