Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Amériques

Obama redoute l'impact de l'économie sur les élections législatives

Vidéo par Claire BONNICHON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2010

Le président américian a estimé mercredi que son parti risquait un vote-sanction en novembre, si les élections de mi-mandat, qui renouvellent la Chambre des représentants et une partie du Sénat, tournent au référendum sur l'économie.

AFP - Le président américain Barack Obama a admis mercredi que si les électeurs votaient lors des élections législatives de novembre en se fondant uniquement sur leur perception de la situation économique, "ça va mal se passer" pour les démocrates.

"Si l'élection est un référendum pour savoir si les gens sont satisfaits de la situation économique actuelle, alors ça va mal se passer pour nous", a déclaré Barack Obama sur la chaîne ABC news au cours d'une interview qui doit être diffusée jeudi.

"Tout le monde sent bien qu'il est nécessaire que l'économie se porte mieux qu'actuellement", a déclaré le président américain.

Peu de temps auparavant, Barack Obama avait vivement critiqué mercredi une opposition républicaine peu enthousiaste quant aux nouvelles mesures économiques prises par son administration pour favoriser l'emploi.

"C'est toujours la peur contre l'espoir, le passé contre l'avenir", a lancé le président dans un discours à Cleveland (Ohio, nord), annonçant des mesures visant à rassurer les électeurs américains démotivés par une reprise économique qui tarde à porter ses fruits, avec un taux de chômage stagnant à 9,6%.

La campagne pour les élections de mi-mandat, traditionnellement lancée début septembre, est mal partie pour les démocrates. Une étude Wall Street Journal/NBC News publiée mardi accorde aux républicains 49% d'intentions de vote parmi les personnes susceptibles de se rendre aux urnes, contre 40% aux démocrates. Un tel écart pourrait permettre à l'opposition de remporter les 39 sièges qui la séparent de la majorité à la Chambre des représentants.
 

Première publication : 09/09/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Washington débloque 50 milliards de dollars pour relancer l'emploi

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'économie américaine sous la menace d'un retour de la récession

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)