Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Percée d'Haftar : France 24 filme la déroute d'une milice libyenne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton vs. Trump, l'eau et le feu"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

Sports

Le Real Madrid a enregistré 24 millions d'euros de bénéfices en 2009/2010

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 09/09/2010

S'il n'a pas remporté le moindre titre lors de la saison 2009/2010, le Real Madrid a tout de même enregistré des bénéfices records. Le résultat d'une politique de recrutement axée sur les transferts de stars planétaires du ballon rond.

Le Real Madrid continue de se jouer de la crise. Malgré une saison vierge de tout titre, la "Maison blanche" a enregistré, pour la saison dernière, un bénéfice net de 24 millions d’euros (contre 21,5 millions en 2008/ 2009), en hausse de 11,5 %.

Ce résultat (comptable) est à mettre sur le compte de la politique de recrutement de stars - comme Cristiano Ronaldo ou Kaka. En effet, la principale source de revenus du club réside en la vente de maillots, qui se sont écoulés à plus de 1,2 million d’exemplaires à travers le monde, lors la saison 2009/2010. Les revenus du club ont, pour leur part, atteint 442,3 millions d’euros, ce qui représente une hausse de 8,6% par rapport à 2008/ 2009, selon le communiqué du club.

Cependant, pas question pour autant de réinvestir ces 24 millions d'euros dans le recrutement d’autres joueurs. Pour l’heure, ces bénéfices aident le club le plus riche du monde à réduire une dette colossale, qui passe du coup de 326,7 millions à 244,6 millions d’euros. Bref, une goutte d’eau qui est tout de même bonne à "boire" en ces temps de crise.

Première publication : 09/09/2010

  • FOOTBALL

    Le rideau tombe sur un mercato sans relief

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Real Madrid a recruté pour un milliard d'euros en dix ans

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)