Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

Amériques

Le pasteur Jones annule son projet de brûler des exemplaires du Coran

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 09/09/2010

À la suite de la condamnation de Barack Obama, le pasteur Jones a annulé son projet de brûler des exemplaires du Coran à l'occasion du neuvième anniversaire des attentats du 11-Septembre.

En raison du caractère insultant de certains propos publiés sur cette page, France 24 a décidé d'en fermer provisoirement les commentaires.

Le pasteur de Floride, Terry Jones, a annoncé jeudi qu'il renonçait à son projet de brûler samedi des exemplaires du Coran, à l'occasion du neuvième anniversaire des attentats du 11-Septembre.

Terry Jones, pasteur d'une petite église de Gainesvile, en Floride, a déclaré qu'un accord avait été conclu avec des responsables musulmans pour déplacer l'endroit où doit être construit un centre culturel islamique comportant une mosquée, à New York. Néanmoins, Une source proche de l'imam de New York nie cependant que tout accord ait été passé. 

Interpol avertit ses membres de probables attaques

AFP - L'organisation de coopération policière Interpol a lancé jeudi une "alerte globale" à ses 188 pays membres, mettant en garde contre la "forte possibilité d'attaques violentes", en raison du projet d'un groupe intégriste chrétien américain de brûler des exemplaires du Coran.
    
L'autodafé prévu ne peut être interdit en soi, le premier amendement de la Constitution américaine garantissant la liberté d'expression.

 

Le projet d'installation d'un centre musulman près de Ground zero, site des attentats du 11-Septembre à New York, a suscité de vives réactions. De plus en plus d'Américains pensent que le président Barack Obama est musulman, selon des sondages, alors qu'il affiche sa foi chrétienne.

"On assiste à une puissante vague de rhétorique contre les musulmans dans notre société, qui a conduit à un grand nombre d'incidents racistes visant des mosquées et des musulmans à travers le pays", explique Ibrahim Hooper, du Conseil sur les relations américano-musulmanes.

Des condamnations unanimes

Des condamnations étaient venues en cascade des plus hauts responsables américains, du Vatican, du monde islamique et d'autres dirigeants du monde. Quant à l'égérie du "Tea Party" (ultra-conservateur, très religieux), Sarah Palin, ancienne candidate républicaine à la vice-présidence, elle condamne aussi une "provocation inutile".

Le Vatican dénonce "un geste de grave offense envers un livre considéré comme sacré par une communauté religieuse". Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, estime qu'un tel acte ne peut être soutenu "par aucune religion". En Indonésie, pays musulman le plus peuplé du monde, le président a demandé instamment jeudi à Barack Obama d'empêcher l'initiative du pasteur Jones.

Le projet a suscité de vives réactions au Moyen-Orient. L'Iran assure que sa réalisation provoquera des réactions "incontrôlables". L'institution sunnite d'Al-Azhar au Caire, traditionnellement modérée, estime que "si le gouvernement (américain) ne parvient pas à l'arrêter (...), cela ruinera les relations de l'Amérique avec le monde musulman" et "constituera une opportunité pour le terrorisme".

Première publication : 10/09/2010

  • AFGHANISTAN

    Création d'un haut conseil pour discuter de la paix avec les Taliban

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Robert Gates effectue une visite surprise à Kaboul dans un climat tendu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)