Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • En direct : "aucune hypothèse exclue" après la disparition du vol d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

FRANCE

Perquisition au siège de l'UMP dans le cadre de l'affaire Bettencourt

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2010

Xavier Bertrand, le numéro un du parti présidentiel, confirme, ce jeudi, que le siège de son parti a été perquisitionné hier par des policiers de la brigade financière, dans le cadre de l'affaire Woerth-Bettencourt.

AFP - Le siège parisien de l'UMP a été perquisitionné mercredi "en début d'après midi" par des policiers de la brigade financière dans le cadre de l'affaire Bettencourt/Woerth, a-t-on appris jeudi auprès du numéro un du parti, Xavier Bertrand, confirmant une information de Paris-Match.

Le directeur général de l'UMP, Eric Cesari, a réfuté auprès de l'AFP, le terme de "perquisition", en faisant valoir que les policiers de la brigade financière avaient "prévenu auparavant" de leur venue.

"C'était une demande de renseignements. Ils voulaient vérifier des documents", a insisté

François Picard en direct du siège de l'UMP

M. Cesari.

Une source policière a affirmé jeudi à l'AFP que cette perquisition avait eu lieu dans le cadre d'une enquête préliminaire conduite par le procureur de Nanterre Philippe Courroye.

M. Cesari a expliqué que les policiers, restés durant une heure et demie au siège du parti, cherchaient "la correspondance entre Eric Woerth et Patrice de Maistre".

Ils ont consulté "toutes les archives" et "n'ont rien pris", a affirmé M. Cesari, qui a signé un "procès-verbal" en ce sens.

Les enquêteurs cherchaient, selon le site parismatch.com, dans les archives datant du premier trimestre 2007 la trace d'un courrier de M. Woerth, du 12 mars 2007, adressé à Nicolas Sarkozy.

Dans ce courrier, dont le ministre du Travail a reconnu l'existence la semaine dernière, M. Woerth, alors trésorier de l'UMP, intercédait pour que Patrice de Maistre, gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt, se voit attribuer la Légion d'honneur.

Interrogé par l'AFP, le parquet de Nanterre s'est refusé à tout commentaire.

Première publication : 09/09/2010

  • AFFAIRE BETTENCOURT

    La justice suisse enquête sur les biens de l'héritière de L'Oréal

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'Élysée apporte une nouvelle fois son soutien à Éric Woerth

    En savoir plus

  • AFFAIRE BETTENCOURT

    Éric Woerth reconnaît avoir demandé la Légion d'honneur pour Patrice De Maistre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)