Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

Amériques

Le bilan s'alourdit dans le quartier de San Francisco ravagé par un incendie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/09/2010

Une explosion due au gaz, jeudi soir, près de l'aéroport international de San Francisco, a provoqué un incendie qui a fait plusieurs morts et plus de 50 blessés. Plus de 170 maisons ont été endommagées et l'état d'urgence a été déclaré.

AFP - Le gigantesque incendie provoqué jeudi soir par la rupture, pour une raison inconnue, d'une canalisation de gaz près de San Francisco, a fait 4 morts et plus de 50 blessés, un bilan qui pourrait s'alourdir alors que les pompiers luttent toujours contre les flammes.
   
L'accident s'est produit jeudi soir à San Bruno, une ville résidentielle située à trois km à l'ouest de l'aéroport international de San Francisco.
   
Toute la nuit, les pompiers ont lutté contre l'impressionnant brasier, qui a offert de la ville une image de dévastation, qualifiée de "dantesque" par plusieurs habitants.
   
Vendredi matin, le chef des pompiers de San Bruno, Charlie Barringer, avait annoncé au quotidien Los Angeles Times que six personnes avaient péri, mais le gouverneur adjoint de Californie, Abel Maldonado, a revu le bilan à la baisse, au moins temporairement, lors d'un point presse à San Bruno.
   
Selon M. Maldonado, le bilan provisoire fait état de 4 morts, plus de 50 blessés, dont trois personnes dans un état critique brûlées au troisième degré, 38 bâtiments détruits et 7 bâtiments endommagés. L'incendie, qui s'est étendu sur plus de 6 hectares, était contenu vendredi matin à 75%.
   
Le bilan pourrait cependant s'alourdir dans les prochaines heures, au fur et à mesure que les recherches avanceront dans les décombres avec l'aide de chiens.
   
"Vous avez entendu les chiffres, ils ne peuvent qu'augmenter", a averti le maire de San Bruno, James Ruane.
   
"C'est une tragédie horrible", a déclaré pour sa part M. Maldonado. "Les vies de nombreuses personnes ont été soudainement bouleversées pour toujours, et j'adresse mes prières à chacune d'entre elles", a-t-il ajouté.
   
A l'approche du 9e anniversaire des attentats du 11-Septembre, l'explosion avait réveillé les craintes d'une attaque terroriste ou d'un crash aérien, mais les pompiers ont vite établi que la déflagration était accidentelle.
   
"Nous savons qu'une canalisation de gaz s'est rompue hier vers 18H24 (01H24 GMT) mais nous en ignorons la cause. Nous allons le déterminer très vite", a précisé M. Maldonado, qui a déclaré l'état d'urgence dans la région.
   
Jeff Smith, porte-parole de la compagnie Pacific Gas & Electric, fournisseur de San Bruno en gaz et électricité, a parlé d'un accident "absolument horrible". Si l'entreprise était mise en cause, "nous en assumerions la responsabilité", a-t-il assuré.
   
Un habitant a déclaré sur CNN que cela faisait environ trois semaines qu'il sentait une odeur de gaz dans le quartier aujourd'hui dévasté par l'explosion.
   
"Les gens de Pacific Gas & Electric sont venus, j'étais dans mon garage, il m'ont dit de fermer la porte, de fermer le garage et de rentrer chez moi, car l'odeur était très forte", a-t-il dit.
   
"Après être restés dans le quartier un petit moment, ils ont rangé leurs affaires et ils sont partis" malgré l'odeur persistante, a-t-il ajouté.
   
Certains témoins ont rapporté que l'explosion avait creusé un cratère de plusieurs mètres de diamètre.
   
Jeudi soir, les pompiers envoyés sur place s'étaient vite retrouvés débordés par l'ampleur de l'incendie, qui dégageait une chaleur telle que les fenêtres de leurs camions, pourtant garés à bonne distance, s'étaient mises à fondre.
   
"J'ai entendu un bruit comme celui que fait un avion lorsqu'il vole à basse altitude, et puis tout à coup la maison s'est mise à trembler", a expliqué Tina DiIoia, qui était chez elle avec son bébé au moment de l'explosion, à 800 mètres de là.
   
 

Première publication : 10/09/2010

COMMENTAIRE(S)