Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

Asie - pacifique

Des milliers de manifestants protestent contre le projet de brûler le Coran

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/09/2010

Un manifestant a été abattu, ce vendredi, en attaquant une base de l'Otan à Faizabad, dans le nord de l'Afghanistan, à l'issue d'un rassemblement contre le projet d'une petite église évangélique américaine de brûler des exemplaires du Coran.

AFP - Des milliers de manifestants afghans ont défilé vendredi en jetant des pierres devant une petite base de l'Otan dans une ville du nord-est de l'Afghanistan, pour protester contre le projet d'un pasteur américain de brûler le Coran, a indiqué la police.

"Il y en a plusieurs milliers, c'est une foule importante", a déclaré à l'AFP le chef adjoint de la police de la province, Sayed Hassan Jafary, à propos des manifestations à Fayzabad, capitale de la province de Badakhshan.

Ce rassemblement est le troisième en Afghanistan, et le plus important, depuis l'annonce

par un pasteur américain de son projet de brûler le livre sacré des musulmans.

La manifestation a démarré après les prières traditionnelles qui ont marqué la fin du mois de jeûne du ramadan, célébrée par la fête de l'Aïd-El Fitr.

"Des gens de presque toutes les mosquées se sont rassemblés", a déclaré le responsable de la police. La foule chantait "mort à l'Amérique" et lançait des pierres à la base militaire de l'Otan sous responsabilité allemande, située dans cette ville.

Quelques policiers et manifestants ont été légèrement blessés, a-t-il ajouté.

Vendredi matin, le président afghan Hamid Karzaï avait déclaré que le pasteur "ne devrait même pas penser" à brûler des exemplaires du Coran, lors d'un discours prononcé au palais présidentiel à l'occasion de la fin du ramadan.

Un pasteur américain, chef d'un groupuscule chrétien intégriste "Dove World Outreach Center" ("Centre colombe pour aider le monde") de Gainesville, en Floride, veut mettre le feu à 200 exemplaires du Coran samedi vers 18H00 (22H00 GMT) pour, dit-il, glorifier le souvenir des victimes des attentats du 11-Septembre.

Il a renoncé jeudi à cette initiative puis a menacé de finalement la mettre en oeuvre.

Ce projet a suscité une vague d'indignation dans le monde.

Première publication : 10/09/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Le pasteur Jones tergiverse sur son intention de brûler le Coran

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama condamne le projet "destructeur" visant à brûler des exemplaires du Coran

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le projet d'un pasteur de brûler le Coran suscite l'inquiétude

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)