Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Culture

Un rapport épingle le fonctionnement de l'hôtel Drouot

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/09/2010

Un rapport sur le fonctionnement de l'hôtel Drouot réalisé à la demande du ministère de la Justice après que des vols en interne ont été constatés en 2009 dénonce "l'opacité" de la gestion de la célèbre salle de ventes aux enchères parisienne.

AFP - Un rapport sur le fonctionnement de Drouot, réclamé par le ministre de la Justice après un scandale de détournements d'oeuvres d'art en 2009, met en évidence l'opacité du célèbre hôtel des ventes qui réunit 70 commissaires-priseurs, a révélé vendredi le quotidien Les Echos. 

L'institution fait preuve d'un "conservatisme organisé", d'une "gouvernance minimaliste", d'un "dispositif statutaire fermé", de "méthodes de travail dépassées" sans compter "la baisse de la qualité de ses marchandises": c'est le constat sans appel du rapport, commandé par Michèle Alliot-Marie et auquel ont eu accès Les Echos.
 
Les rapporteurs, qui préconisent de restaurer la confiance, dénoncent "une opacité des structures et des circuits", "un déficit d'encadrement juridique", "une faiblesse du règlement intérieur", "une irresponsabilité des manutentionnaires", là où "l'usage prime sur le contrat formalisé", note le quotidien.
 
Interrogé par l'AFP, le ministère de la Justice a indiqué que Michèle Alliot-Marie s'exprimera sur ce sujet dans les semaines à venir.
 
Après le scandale, révélé fin 2009, des vols opérés à Drouot par les manutentionnaires de l'hôtel des ventes parisien, baptisés les Savoyards, la ministre de la Justice, qui a autorité sur les commissaires-priseurs judiciaires, a confié à trois hauts fonctionnaires le soin d'auditer Drouot. Remis fin avril au garde des Sceaux, le rapport n'a toujours pas été rendu public, précise le quotidien économique.
 
En juillet, la justice a mis en examen l'Union des commissionnaires du célèbre Hôtel des Ventes de Drouot dans l'enquête sur des détournements d'oeuvres d'art, mettant ainsi un terme à 150 ans de liens entre la prestigieuse maison d'enchères et ses "cols rouges" ou "Savoyards".

Première publication : 10/09/2010

  • ENCHÈRES

    Plus de deux millions d'euros pour la vente Prévert à Paris

    En savoir plus

  • ENCHÈRES

    Mise en vente d'une collection intime d'Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)