Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Richard Bona, l'un des bassistes les plus doués de sa génération

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : les populistes s'enracinent

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : bras de fer entre le gouvernement et la Haute Cour

En savoir plus

Amériques

85 prisonniers s'évadent d'une prison près de la frontière américaine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/09/2010

85 prisonniers ont pu s'évader vendredi de la prison de Reynosa, située non loin de la frontière américaine. Deux gardiens ont disparu, les autorités enquêtent sur les circonstances de leur fuite.

AFP - Quatre-vingt cinq prisonniers se sont évadés dans la matinée de vendredi d'une prison de Reynosa (Mexique), près de la frontière américaine, selon un nouveau décompte du gouvernement de l'Etat de Tamaulipas (nord est).

"Nous sommes en train d'enquêter sur les circonstances de leur fuite. Jusqu'ici nous pouvons confirmer qu'il s'agit de 66 prisonniers fédéraux" et de 19 détenus de droit commun, a expliqué en conférence de presse Antonio Garza, secrétaire de la Sécurité Publique de l'Etat.

Afin de cerner les failles de sécurité, les autorités enquêtent sur les 44 fonctionnaires du Centre d'exécution des peines de Reynosa (nord), y compris le directeur, a signalé le responsable, alors que deux gardiens ont disparu.

Plus tôt dans la journée, un responsable du secrétariat de la Sécurité publique avait révélé à l'AFP l'évasion d'au moins 70 prisonniers, écroués pour différents délits comme le trafic de drogue.

La fuite des 85 prisonniers s'est déroulée sans violence.

Reynosa, ville voisine de la cité américaine de Mc Allen (Texas), et le reste de l'Etat de Tamaulipas sont depuis le début de l'année les témoins d'une "guerre" entre anciens alliés du crime organisé, le cartel du Golfe et les Zetas.

Cette évasion est l'une des plus importantes de ces dernières années, mais elle n'est pas isolée. Les détenus "achètent" souvent des complicités au sein de l'encadrement carcéral, en versant des pots-de-vin.

Fin mars, 41 détenus avaient ainsi réussi à s'échapper d'un autre pénitencier du même Etat de Tamaulipas par la porte principale et avec deux gardiens.

En avril, 13 prisonniers avaient aussi été libérés par un commando d'hommes armés dans une prison de Reynosa.

L'Etat du Tamaulipas a déjà été le théâtre de 200 évasions cette année.

Première publication : 11/09/2010

COMMENTAIRE(S)