Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Israël et intelligence économique : Un modèle à suivre ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

DÉBAT

Exclusif : De Sarajevo à Guantanamo, l'itinéraire des six d'Algérie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Patrick Chauvel, photographe de guerre

En savoir plus

SUR LE NET

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"De sang-froid"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Quels sont les enjeux de la conférence internationale sur l'État islamique ?

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Les députés français se penchent sur un projet de loi contre le jihad

    En savoir plus

  • Grève chez Air France : journée noire attendue lundi

    En savoir plus

  • Netflix, le service de vidéos à la demande, débarque en France

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la "team USA" seule au monde

    En savoir plus

  • EI : "Ce ne sont pas des musulmans mais des monstres", affirme Cameron

    En savoir plus

  • Législatives suédoises : la gauche en tête, poussée historique de l'extrême droite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Lille prend la tête, l’OM revient

    En savoir plus

  • Objecteurs de conscience en Israël : 200 vétérans défendent leur unité

    En savoir plus

  • Webdocumentaire : Chibanis, l’éternel exil des travailleurs maghrébins

    En savoir plus

Amériques

Au moins sept morts dans l'incendie à San Francisco selon le dernier bilan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/09/2010

Selon le dernier bilan officiel, au moins sept personnes ont perdu la vie dans l'incendie qui a ravagé un quartier de San Francisco. Des feux provoqués par l'explosion jeudi d'une conduite de gaz.

AFP - Trois nouveaux cadavres ont été découverts samedi à San Bruno (Californie, ouest des Etats-Unis) après l'explosion jeudi d'une conduite de gaz, portant le bilan à sept morts, ont annoncé samedi les autorités.

Le chef de police Neil Telford a annoncé samedi soir dans un communiqué que "trois victimes supplémentaires avaient été découvertes" dans les décombres du quartier de San Bruno dévasté par l'explosion et l'incendie qui l'a suivie.

"Le nombre de morts confirmés s'élève maintenant à sept", ajoute-t-il. Il précise par ailleurs que "six personnes sont portées disparues" et que les autorités "continuent les fouilles pour retrouver d'éventuelles victimes".

Le dernier bilan fait par ailleurs état de 52 blessés, dont trois brûlés au troisième degré, 37 maisons détruites et 8 maisons gravement endommagées.

La zone sinistrée, située dans la banlieue sud de San Francisco, était comparée par ses habitants à une "zone de guerre". La municipalité a précisé qu'elle annoncerait dimanche matin les modalités de retour à leur domicile des habitants du quartier, dont l'accès restait réservé samedi soir aux autorités.

Pacific Gas & Electric (PG&E), qui fournit San Bruno en gaz et en électricité, a annoncé qu'elle prendrait en charge l'hébergement des sinistrés.

L'Agence américaine de la sécurité des transports (NTSB) a dépêché une équipe sur le lieu de la catastrophe pour enquêter sur les causes de l'accident, alors que PG&E poursuivait également ses recherches.

Plusieurs habitants du quartier avaient affirmé avoir senti une odeur de gaz persistente ces dernières semaines, certains affirmant même que des équipes de PG&E s'étaient déplacées mais n'avaient pris aucune mesure.

Samedi matin, lors d'une conférence de presse, le président de PG&G Chris Johns a précisé que la compagnie avait "passé en revue environ les deux tiers des appels téléphoniques qui lui avaient été adressés" ces dernières semaines.

"Pour l'instant, nous n'avons pas pu confirmer que des appels aient été passés depuis ce quartier pendant les neuf premiers jours de septembre", a-t-il ajouté.

La sénatrice de Californie Barbara Boxer a déclaré samedi à la presse, depuis San Bruno, que l'enquête "allait prendre du temps. Le vice-président de la NTSB dit qu'une enquête poussée comme celle-ci pourrait prendre un an ou plus."

Elle a donc appelé "toutes les parties, PG&E et les régulateurs californiens et fédéraux à dessiner immédiatement les contours d'un sérieux système d'inspection".

Samedi, la Maison Blanche a annoncé que le président Barack Obama avait appelé le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger pour lui présenter ses condoléances et lui assurer que le gouvernement fédéral apporterait à la ville dévastée toute l'assistance nécessaire.

Trois des six personnes décédées ont été identifiées à ce jour: une femme de 44 ans et sa fille de 13 ans, ainsi qu'une femme de 20 ans, selon l'institut médico-légal du comté de San Mateo.

Première publication : 12/09/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Le bilan s'alourdit dans le quartier de San Francisco ravagé par un incendie

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un quartier de San Francisco ravagé par un incendie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)