Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gilberto Rodrigues Léal : le MUJAO annonce la mort du français enlevé au Mali

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

José Bové et Guy Verhofstadt, candidats à la présidence de la Commission européenne

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Elio Di Rupo, Premier ministre belge

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : les coulisses d'une libération

En savoir plus

FOCUS

Dans la ville natale de Jean Paul II, la "papamania" est au beau fixe

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

SUR LE NET

Un père syrien se bat en ligne pour retrouver son fils

En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • Brésil : au moins un mort dans des émeutes à Copacabana

    En savoir plus

  • Ligue des champions : à Madrid, Chelsea neutralise l'Atlético

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l’incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

  • Ryan Giggs joue les entraîneurs pour Manchester United

    En savoir plus

  • Washington lie la Russie aux séparatistes ukrainiens, photos à l’appui

    En savoir plus

Amériques

Au moins sept morts dans l'incendie à San Francisco selon le dernier bilan

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/09/2010

Selon le dernier bilan officiel, au moins sept personnes ont perdu la vie dans l'incendie qui a ravagé un quartier de San Francisco. Des feux provoqués par l'explosion jeudi d'une conduite de gaz.

AFP - Trois nouveaux cadavres ont été découverts samedi à San Bruno (Californie, ouest des Etats-Unis) après l'explosion jeudi d'une conduite de gaz, portant le bilan à sept morts, ont annoncé samedi les autorités.

Le chef de police Neil Telford a annoncé samedi soir dans un communiqué que "trois victimes supplémentaires avaient été découvertes" dans les décombres du quartier de San Bruno dévasté par l'explosion et l'incendie qui l'a suivie.

"Le nombre de morts confirmés s'élève maintenant à sept", ajoute-t-il. Il précise par ailleurs que "six personnes sont portées disparues" et que les autorités "continuent les fouilles pour retrouver d'éventuelles victimes".

Le dernier bilan fait par ailleurs état de 52 blessés, dont trois brûlés au troisième degré, 37 maisons détruites et 8 maisons gravement endommagées.

La zone sinistrée, située dans la banlieue sud de San Francisco, était comparée par ses habitants à une "zone de guerre". La municipalité a précisé qu'elle annoncerait dimanche matin les modalités de retour à leur domicile des habitants du quartier, dont l'accès restait réservé samedi soir aux autorités.

Pacific Gas & Electric (PG&E), qui fournit San Bruno en gaz et en électricité, a annoncé qu'elle prendrait en charge l'hébergement des sinistrés.

L'Agence américaine de la sécurité des transports (NTSB) a dépêché une équipe sur le lieu de la catastrophe pour enquêter sur les causes de l'accident, alors que PG&E poursuivait également ses recherches.

Plusieurs habitants du quartier avaient affirmé avoir senti une odeur de gaz persistente ces dernières semaines, certains affirmant même que des équipes de PG&E s'étaient déplacées mais n'avaient pris aucune mesure.

Samedi matin, lors d'une conférence de presse, le président de PG&G Chris Johns a précisé que la compagnie avait "passé en revue environ les deux tiers des appels téléphoniques qui lui avaient été adressés" ces dernières semaines.

"Pour l'instant, nous n'avons pas pu confirmer que des appels aient été passés depuis ce quartier pendant les neuf premiers jours de septembre", a-t-il ajouté.

La sénatrice de Californie Barbara Boxer a déclaré samedi à la presse, depuis San Bruno, que l'enquête "allait prendre du temps. Le vice-président de la NTSB dit qu'une enquête poussée comme celle-ci pourrait prendre un an ou plus."

Elle a donc appelé "toutes les parties, PG&E et les régulateurs californiens et fédéraux à dessiner immédiatement les contours d'un sérieux système d'inspection".

Samedi, la Maison Blanche a annoncé que le président Barack Obama avait appelé le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger pour lui présenter ses condoléances et lui assurer que le gouvernement fédéral apporterait à la ville dévastée toute l'assistance nécessaire.

Trois des six personnes décédées ont été identifiées à ce jour: une femme de 44 ans et sa fille de 13 ans, ainsi qu'une femme de 20 ans, selon l'institut médico-légal du comté de San Mateo.

Première publication : 12/09/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Le bilan s'alourdit dans le quartier de San Francisco ravagé par un incendie

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un quartier de San Francisco ravagé par un incendie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)