Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Sports

Bordeaux s'enlise contre Nice, Marseille patine face à Monaco

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2010

Bordeaux s'est incliné (1-2), dimanche, à domicile, contre l'OGC Nice, tandis que Marseille et Monaco se sont séparés sur le score nul de 2-2 au stade Vélodrome, lors des derniers matchs de la cinquième journée de Ligue 1.

AFP - Les favoris pour le titre se retrouvent embourbés dans les bas-fonds du classement de L1 à l'issue de la 5e journée ce week-end: Marseille (13e), Lyon (16e), Auxerre (17e) ont concédé le nul à domicile, Bordeaux (17e ex-aequo) a perdu, alors que PSG et Lille cartonnaient.

Dans ce championnat cul par-dessus tête, Toulouse reste le leader. Le TFC a pourtant subi à domicile son premier revers après quatre succès de suite. La faute à Saint-Etienne, vainqueur 1-0 et étonnant occupant du podium.

Entre ces deux adversaires s'intercale Rennes (2e), vainqueur 2-1 de Sochaux grâce à un but du capitaine Mangane dans le temps additionnel, se rattrapant de son erreur sur l'égalisation doubienne. Montpellier en revanche est tombé du podium (5e) en s'inclinant à domicile et en encaissant ses premiers buts de la saison (2-1 face à Nancy).

Mais chez les gros, rien ne va plus. A l'image de Marseille. Le redressement opéré après les deux défaites inaugurales s'est heurté à un Monaco incisif et qui a mené deux fois au score (2-2). Valbuena a brillé, avec un but et en étant à l'origine du but monégasque contre son camp. Gignac est passé à côté. Et l'OM s'inquiète avant de recevoir le Spartak Moscou mercredi en Ligue des champions.

"Puel démission!"

Cinq points en cinq matches (dont trois à domicile), une seule victoire (contre Brest, un promu), une place de 16e... A Lyon, le bilan d'étape est accablant. Et le public affligé, si bien que des "Puel démission!" ont été entonnés à Gerland à l'issue du nul contre Valenciennes (1-1).

L'entraîneur s'est défendu, en parlant du "meilleur match depuis le début de saison", et son président Jean-Michel Aulas a fait le dos rond: "Il faut un peu de patience, a-t-il dit. Les joueurs ont du talent et des valeurs. Il y a une marge de progression énorme."

Gourcuff s'est acclimaté (même s'il manque de rythme) et le jeune Pied (21 ans) a ouvert le score. Mais une seconde période terne, un jeu dans l'ensemble peu spectaculaire et le tout couronné par l'égalisation de Bong (69e) ont renvoyé les Lyonnais à leurs démons.

"Nous n'avons pas trop le temps de nous appesantir, avance Puel. Mardi, contre Schalke 04, nous affronterons un adversaire qui a aussi un début de saison difficile" (trois défaites en trois matches).

C'est encore pire à Auxerre, neutralisé par Caen (1-1). L'AJA (17e) n'a toujours pas remporté le moindre match de championnat, victime d'une égalisation à la dernière seconde d'El-Arabi. Les titulaires internationaux (Jelen, Birsa, Grichting), ménagés, seront bien utiles mercredi à l'heure de se rendre chez l'AC Milan. Qui ne va guère mieux, défait samedi par le promu Cesena (2-0).

Tigana "inquiet"

Ca va aussi mal à Bordeaux, défait 2-1 à Nice, toujours invaincu et 4e. L'entraîneur girondin Jean Tigana s'est dit "inquiet", son président Jean-Louis Triaud a parlé d'un "tout petit match de Bordeaux"...

La grande Europe tousse, la petite pousse. Les deux représentants français en Europa League ont marqué chacun quatre buts et sont revenus dans la première partie de tableau. Grâce à des circonstances favorables: le PSG a rossé (4-0) une équipe d'Arles-Avignon décidément bien faible, et défaite pour la cinquième fois.

Nenê a fait le show dans un Parc des Princes sonnant creux: un doublé (coup franc direct et balle piquée) et une activité de tous les diables. Les deux Parisiens appelés par Laurent Blanc, Hoarau et Sakho, ont également marqué.

Lille de son côté a profité de deux exclusions (Roudet et Jemâa) de part et d'autre de la pause pour engranger à Lens (4-1) son premier succès de la saison après quatre nuls, lors d'un derby tendu, où le jeu a été arrêté quelques minutes après qu'un arbitre assistant a été touché par un projectile.

Le derby breton Brest-Lorient a lui accouché de l'unique 0-0.

Première publication : 13/09/2010

  • LIGUE 1

    Toulouse chute face à Saint-Étienne mais reste en tête, l'OL s'englue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)