Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: présercer son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

Amériques

Les autorités portent un nouveau coup aux cartels de la drogue

Vidéo par Aurore Cloé DUPUIS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2010

Les forces mexicaines ont arrêté dimanche Sergio Villareal, le principal lieutenant du cartel des frères Beltran Leyva, l'un des sept grands réseaux opérant au Mexique. Son interpellation s'est déroulée sans violence, selon la Marine.

AFP - Un des hommes les plus recherchés du Mexique, le trafiquant de drogue présumé Sergio Villarreal, alias "El Grande", en guerre depuis des mois pour le contrôle du cartel des Beltran Leyva, a été arrêté, a annoncé dimanche à l'AFP une source au secrétariat de la Marine.

"Sergio Villarreal 'El Grande' a été arrêté avec deux autres personnes. Ils ont été capturés dans la ville de Puebla (centre) lors d'une opération sans violence", a déclaré cette source qui a demandé l'anonymat.

Villarreal et Hector Beltran Leyva avaient lancé en décembre dernier une "guerre des gangs" qui a fait des dizaines de morts pour le contrôle du cartel de la drogue des frères Beltran Leyva.

Leur ennemi déclaré, le narcotrafiquant Edgar Valdez, dit "La Barbie", a été capturé par les forces de l'ordre le 30 août. Cet ancien lieutenant du fondateur du cartel prétendait lui aussi à la succesion.

Villarreal "El Grande" faisait partie de la vingtaine de chefs des "narcos" dont la tête était mise à prix pour 30 millions de pesos (2,2 millions de dollars) par le gouvernement mexicain.

La guerre de succession à la tête du cartel des frères Beltran Leyva avait été ouverte par la mort en décembre du numéro un de l'organisation, Arturo Beltran Leyva, alias "le Chef des chefs". Il avait été tué lors d'une opération des troupes de marine, qui avait mobilisé 1.200 hommes.

Des dizaines de cadavres, beaucoup décapités ou pendus à des ponts, étaient apparus depuis dans les rues d'Acapulco (sud) ou de Cuernavaca (centre), victimes présumées des affrontements entre tueurs de "La Barbie" et ceux d'"El Grande".

Villarreal "El Grande" était allié à l'un des frères Beltran Leyva, Hector, qui serait parvenu à prendre le contrôle absolu du cartel.

Le cartel des Beltran Leyva est considéré maintenant comme l'un des moins puissants des septs grands cartels de la drogue du Mexique.

Depuis la capture de "La Barbie", son bras droit, Mauro Gonzalez, dit "El Coyote", a été arrêté à son tour, et les cadavres de 13 rivaux présumés ont été découverts.

En moins de quatre ans, dans tout le pays, le bilan de la "guerre des cartels" pour le contrôle du trafic de drogue a atteint 28.000 morts, entre règlements de comptes et fusillades contre les forces de l'ordre.

A son arrivée au pouvoir en décembre 2006, le président Felipe Calderon avait fait de la lutte contre les trafiquants une priorité nationale, lançant contre eux 50.000 militaires en renfort de la police.
 

Première publication : 13/09/2010

COMMENTAIRE(S)