Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

Amériques

Les autorités portent un nouveau coup aux cartels de la drogue

Vidéo par Aurore Cloé DUPUIS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2010

Les forces mexicaines ont arrêté dimanche Sergio Villareal, le principal lieutenant du cartel des frères Beltran Leyva, l'un des sept grands réseaux opérant au Mexique. Son interpellation s'est déroulée sans violence, selon la Marine.

AFP - Un des hommes les plus recherchés du Mexique, le trafiquant de drogue présumé Sergio Villarreal, alias "El Grande", en guerre depuis des mois pour le contrôle du cartel des Beltran Leyva, a été arrêté, a annoncé dimanche à l'AFP une source au secrétariat de la Marine.

"Sergio Villarreal 'El Grande' a été arrêté avec deux autres personnes. Ils ont été capturés dans la ville de Puebla (centre) lors d'une opération sans violence", a déclaré cette source qui a demandé l'anonymat.

Villarreal et Hector Beltran Leyva avaient lancé en décembre dernier une "guerre des gangs" qui a fait des dizaines de morts pour le contrôle du cartel de la drogue des frères Beltran Leyva.

Leur ennemi déclaré, le narcotrafiquant Edgar Valdez, dit "La Barbie", a été capturé par les forces de l'ordre le 30 août. Cet ancien lieutenant du fondateur du cartel prétendait lui aussi à la succesion.

Villarreal "El Grande" faisait partie de la vingtaine de chefs des "narcos" dont la tête était mise à prix pour 30 millions de pesos (2,2 millions de dollars) par le gouvernement mexicain.

La guerre de succession à la tête du cartel des frères Beltran Leyva avait été ouverte par la mort en décembre du numéro un de l'organisation, Arturo Beltran Leyva, alias "le Chef des chefs". Il avait été tué lors d'une opération des troupes de marine, qui avait mobilisé 1.200 hommes.

Des dizaines de cadavres, beaucoup décapités ou pendus à des ponts, étaient apparus depuis dans les rues d'Acapulco (sud) ou de Cuernavaca (centre), victimes présumées des affrontements entre tueurs de "La Barbie" et ceux d'"El Grande".

Villarreal "El Grande" était allié à l'un des frères Beltran Leyva, Hector, qui serait parvenu à prendre le contrôle absolu du cartel.

Le cartel des Beltran Leyva est considéré maintenant comme l'un des moins puissants des septs grands cartels de la drogue du Mexique.

Depuis la capture de "La Barbie", son bras droit, Mauro Gonzalez, dit "El Coyote", a été arrêté à son tour, et les cadavres de 13 rivaux présumés ont été découverts.

En moins de quatre ans, dans tout le pays, le bilan de la "guerre des cartels" pour le contrôle du trafic de drogue a atteint 28.000 morts, entre règlements de comptes et fusillades contre les forces de l'ordre.

A son arrivée au pouvoir en décembre 2006, le président Felipe Calderon avait fait de la lutte contre les trafiquants une priorité nationale, lançant contre eux 50.000 militaires en renfort de la police.
 

Première publication : 13/09/2010

COMMENTAIRE(S)