Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Amériques

Les autorités portent un nouveau coup aux cartels de la drogue

Vidéo par Aurore Cloé DUPUIS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2010

Les forces mexicaines ont arrêté dimanche Sergio Villareal, le principal lieutenant du cartel des frères Beltran Leyva, l'un des sept grands réseaux opérant au Mexique. Son interpellation s'est déroulée sans violence, selon la Marine.

AFP - Un des hommes les plus recherchés du Mexique, le trafiquant de drogue présumé Sergio Villarreal, alias "El Grande", en guerre depuis des mois pour le contrôle du cartel des Beltran Leyva, a été arrêté, a annoncé dimanche à l'AFP une source au secrétariat de la Marine.

"Sergio Villarreal 'El Grande' a été arrêté avec deux autres personnes. Ils ont été capturés dans la ville de Puebla (centre) lors d'une opération sans violence", a déclaré cette source qui a demandé l'anonymat.

Villarreal et Hector Beltran Leyva avaient lancé en décembre dernier une "guerre des gangs" qui a fait des dizaines de morts pour le contrôle du cartel de la drogue des frères Beltran Leyva.

Leur ennemi déclaré, le narcotrafiquant Edgar Valdez, dit "La Barbie", a été capturé par les forces de l'ordre le 30 août. Cet ancien lieutenant du fondateur du cartel prétendait lui aussi à la succesion.

Villarreal "El Grande" faisait partie de la vingtaine de chefs des "narcos" dont la tête était mise à prix pour 30 millions de pesos (2,2 millions de dollars) par le gouvernement mexicain.

La guerre de succession à la tête du cartel des frères Beltran Leyva avait été ouverte par la mort en décembre du numéro un de l'organisation, Arturo Beltran Leyva, alias "le Chef des chefs". Il avait été tué lors d'une opération des troupes de marine, qui avait mobilisé 1.200 hommes.

Des dizaines de cadavres, beaucoup décapités ou pendus à des ponts, étaient apparus depuis dans les rues d'Acapulco (sud) ou de Cuernavaca (centre), victimes présumées des affrontements entre tueurs de "La Barbie" et ceux d'"El Grande".

Villarreal "El Grande" était allié à l'un des frères Beltran Leyva, Hector, qui serait parvenu à prendre le contrôle absolu du cartel.

Le cartel des Beltran Leyva est considéré maintenant comme l'un des moins puissants des septs grands cartels de la drogue du Mexique.

Depuis la capture de "La Barbie", son bras droit, Mauro Gonzalez, dit "El Coyote", a été arrêté à son tour, et les cadavres de 13 rivaux présumés ont été découverts.

En moins de quatre ans, dans tout le pays, le bilan de la "guerre des cartels" pour le contrôle du trafic de drogue a atteint 28.000 morts, entre règlements de comptes et fusillades contre les forces de l'ordre.

A son arrivée au pouvoir en décembre 2006, le président Felipe Calderon avait fait de la lutte contre les trafiquants une priorité nationale, lançant contre eux 50.000 militaires en renfort de la police.
 

Première publication : 13/09/2010

COMMENTAIRE(S)