Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Election présidentielle au Ghana : le dépouillement a commencé.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

PISA: la France championne des inégalités ?

En savoir plus

FOCUS

Au Ghana, la présidentielle s’annonce serrée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Premier contact", les extra-terrestres ont la parole

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le japonais SoftBank veut investir 50 milliards aux Etats-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angel Merkel, la stabilité dans la tourmente ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, championne des inégalités scolaires"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Alep : la guerre vue à travers les tweets d'une enfant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouverture du procès Ongwen: L'ex-commandant de la LRA plaide non coupable

En savoir plus

Amériques

Un avion s'écrase avec 47 passagers à bord, au moins 33 survivants

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2010

Un avion de la compagnie vénézuelienne Conviasa s'est écrasé près de Puerto Ordaz, dans le sud-est du pays. L'appareil transportait 47 personnes à bord. Selon la sécurité civile, au moins 14 personnes ont péri et 33 autres ont survécu au crash.

AFP - Quatorze personnes sont mortes et 33 ont suvécu dans l'accident d'avion de la compagnie Conviasia lundi au Venezuela, selon un nouveau bilan communiqué par le gouverneur de l'Etat de Bolivar, faisant état de quatre autres personnes prisonnières sous les débris.

"Un total de 33 personnes sont prises en charge dans différentes cliniques (...) Nous avons 14 corps en cours d'identification et nous devons dégager quatre autres personnes", bloquées sous les débris de l'appareil, a déclaré le gouverneur Francisco Rangel Gomez.

Il n'a pas précisé si ces quatre personnes étaient mortes ou non.

L'avion ATR-42-300, parti de l'île caribéenne de Margarita, haut-lieu du tourisme vénézuélien, transportait au total 51 personnes (passagers et membres d'équipage).

Le pilote a perdu le contrôle de l'appareil à une dizaine de kilomètres de Puerto Ordaz (sud-est), où il devait atterrir, selon les autorités.

Première publication : 13/09/2010

COMMENTAIRE(S)