Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

FRANCE

Le ministre de l'Agriculture annonce une aide de 300 millions d'euros pour l'élevage

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/09/2010

Bruno Le Maire a annoncé un plan de développement pour les filières bovines, laitières et porcines lors du Salon international de l'élevage à Rennes. L'aide apportée avoisinera les 300 millions d'euros sur une durée de trois ans.

AFP - Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a annoncé mardi lors du Salon de l'élevage qui s'est ouvert à Rennes dans un climat de tension, une aide de 300 millions d'euros sur trois ans pour le développement de ces filières, ainsi qu'un soutien d'urgence de 30 millions d'euros.

M. Le Maire s'exprimait dans une salle aux accès soigneusement filtrés, alors qu'à l'extérieur des centaines d'agriculteurs, retenus par de très nombreux gendarmes, criaient leur hostilité à la Fédération nationale des Syndicats d'exploitants agricoles, le syndicat majoritaire, et à son président, Jean-Michel Le Métayer, qui est aussi le président de l'organisation du Salon.

Les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes pour maintenir le cordon de sécurité autour du bâtiment.

Le ministre a annoncé un plan de développement pour "consolider" les filières laitières, bovines et porcines, mises à mal depuis quelques années en raison de prix bas à la production, crise qui s'est accentuée ces dernières semaines en raison de l'envolée récente des prix des céréales.

"Trois cent millions d'euros sur trois ans (2011-2013) vont être débloqués pour financer ces plans de développement. C'est une somme considérable dans une période de réduction budgétaire comme celle que nous vivons", a souligné le ministre.

Ces aides ont fait l'objet d'arbitrages jusqu'à tard hier lundi, a-t-on appris dans l'entourage du ministre.

Bruno Le Maire a aussi annoncé une aide d'urgence de 30 millions d'euros pour "soutenir les plus faibles, ceux qui ont rencontré le plus de difficultés au cours des mois passés".

Il est aussi revenu sur un dossier qu'il a défendu depuis le début, celui de la vente du groupe laitier Entremont à la coopérative Sodiaal. Depuis des mois ce dossier était enlisé en raison des dettes d'Entremont.

"De ce point de vue, je suis heureux de vous annoncer que Sodiaal et les banques créancières d'Entremont Alliance ont abouti hier (lundi, NDLR) à la signature d'un accord de principe sur la reprise d'Entremont Alliance par Sodiaal. Le processus de rachat se poursuit avec l'information et la consultation des instances représentatives du personnel qui ont débuté fin juin", a-t-il ajouté.
 

Première publication : 14/09/2010

  • FRANCE

    Après un mois de bras de fer, les producteurs de lait obtiennent gain de cause

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les agriculteurs en colère déferlent sur Paris en tracteur

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)